Rhinoceros monolgue

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (838 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Lecture analytique du chapitre X , deuxième partie de Bel ami

S’inspirant du réalisme et du naturalisme , Guy de Maupassant a su marquer la littérature française par ses écrits simples sans réelsmorales tout en évoquant la société du XIXeme siècle .
C’est le cas dans son roman Bel ami publié en 1885 qui retrace l’ascension sociale d’un homme banal , séducteur et obsédé par sa volonté deréussir dans sa vie et dans son travail.
Dans l’extrait étudié qui va de « Duroy l’écoutait ivre d’orgueil […] en un monde » du chapitre X de la deuxième partie , est évoqué le mariage de Georges DuRoy De Cantel avec Suzanne Walter (fille du directeur de la vie française).
Nous analyserons l’art de Maupassant a présenter une cérémonie grandiose où s’exprime le bonheur de la réussite . Pour sefaire , nous proposons dans un premier axe d’étudier la cérémonie , et dans un deuxième axe nous étudierons le bonheur de la réussite.

Tout d’abord nous analyserons les lieux et lespersonnages . On remarque que le cadre est prestigieux car le mariage se déroule dans l’église de la Madeleine ( quartier de l’opéra du VIII arrondissement ) . C’est un des édifices magnifiques avec un aspectsurprenant de temple avec au bout l’une des perspective de la Concorde , l’église peut donc contenir une « foule » et de vastes orgues .
On note la périphrase qui désigne l’évêque « un prélat del’église romaine » (l.1) qui insiste sur sa dignité comme si le Vatican en personne assistait au mariage , le prêtre est décrit comme portant une « étole dorée » (l.12) .
Beaucoup de monde s’étaitrassemblé pour la cérémonie en l’honneur de Duroy et de sa femme Suzanne Walter « une foule illustre venue pour lui » (l.3) ce qui donne a ce mariage une tonalité royale .
Par la suite , si on analysela structure du texte on distingue un phénomène d’élargissement ; le narrateur présente d’abord le héros , puis l’évêque et enfin les orques dans une amplification progressive en utilisant la...
tracking img