Risques pays inde - club med

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4036 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Risque Pays

Implantation d’un Club Med en Inde

[pic]

Sommaire

Situation actuelle de l’Inde p. 3

Scénario 1 : le défi de l’urbanisation de l’Inde et les risques de tensions sociales p. 6

Scénario 2 : le risque financier p. 8

Scénario 3 : le risque politique p. 11

Conclusion p. 14Sources p. 15

Annexes p. 16

Situation actuelle de l’Inde

L’inde compte désormais 1, 24 milliards d’habitants et représente ainsi un marché colossal pour les entreprises du monde entier. Elle fait désormais partie des grandes puissances mondiales et devrait se placer en troisième place d’ici 2020 derrière la Chine et les Etats-Unis. Afin d’implanter le concept ClubMed en Inde, analysons tout d’abord les défis auxquels l’Inde doit faire face puis nous verrons les différents scénarios résultant de notre implantation.

La croissance économique Indienne :

Depuis 1990, la croissance du PIB indien est très forte avec une moyenne de 6% en 10 ans. Parallèlement, le PIB par habitant ne cesse d’augmenter, permettant ainsi l’émergence d’une classemoyenne bénéficiant d’un pouvoir d’achat confortable.
L’Inde bénéficie de nombreux atouts qui lui assurent une forte croissance économique. Celle-ci résulte de plusieurs secteurs. L’inde bénéficie également de taux d’épargne et d’investissement élevés ce qui signifie que le taux d’intérêt est élevé ce qui apporte un meilleur rendement aux acteurs locaux et étrangers qui souhaitent investir ouépargner.

De plus, la dette extérieure de l’Inde est modérée et elle bénéficie d’une réserve de change confortable. Sa réserve de change est, en effet, la 4ème au monde ce qui lui permet de contrer toute attaque éventuelle sur sa monnaie. L’Inde est la 4ème cible des IDE ce qui représente un atout important pour son développement. En effet, les pays en développement, comme l'Inde, ont un besoinimportant d’entrées de capitaux étrangers pour réaliser les investissements nécessaires à l’accélération de leur croissance économique et au développement du pays.

Le pays doit cependant faire face à un certain nombre de défis pour maintenir son niveau de croissance. Malgré sa politique de libéralisation économique en 1991, l’économie indienne reste relativement fermée, les exportationsreprésentant 22% du PIB. Elle reste ainsi très dépendante de ses importations. Elle assiste également à une montée de l’endettement de ses entreprises privées. De plus ses finances publiques demeurent fragiles avec une dette publique de 60% du PIB en 2010. De plus, son inflation s’élève à plus de 8,9 %, et ce malgré six relèvements des taux d'intérêt au cours de 2010. Les prix des denrées alimentaires, enparticulier, explosent : hausse de près de 20 %.
Population indienne :

L’Inde est le second pays le plus peuplé au monde avec une population d’environ 1,2 milliards d’habitants. Seul 30% de la population indienne vit dans les villes, la majorité résidant à la campagne. L’espérance de vie demeure assez faible en Inde avec une moyenne de 67 ans.

Si la croissance économique favorisel'apparition d'une classe moyenne, on estime qu'un quart de la population indienne continue de survivre avec un dollar par jour. Le salaire moyen en Inde reste d’environ 50 € par mois. Le droit du travail et la protection sociale ne concernent encore qu'une faible minorité de la population active, composée de salariés des grandes entreprises et d'agents publics.

La population active indienneest estimée entre 430 millions et 460 millions de personnes. Ce chiffre, considérable en apparence, est en réalité relativement faible si on le rapporte à la population totale de l’Inde.

Malgré une défaillance du système éducatif, l’Inde bénéficie d’une main d’œuvre de plus en plus qualifiée, ce qui lui offre un avantage non négligeable face à la Chine, par exemple. Cependant, la hausse des...
tracking img