Samuel beckett

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (609 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Biographie de Samuel Beckett 1906/1989
• Né le 13 Avril 1906, il provient d’une famille de petite bourgeoisie protestante à Foxrock, dans la banlieue de Dublin.
• Il fait des études secondairesstudieuses. En 1923, il intègre l’université de Dublin (Trinity college). Il suit des études de langues vivantes telles que l’anglais, le français et l’italien. C’est un étudiant brillant qui obtientle diplôme de « Bachelor of Arts » et une bourse pour devenir lecteur d’anglais à Paris en 1927.
• En 1928, il s’installe à Paris pour deux ans. Il y rencontre le romancier irlandais James Joyce dontil devient presque son secrétaire.
• En septembre 1930, il revient à Dublin et trouve un poste de professeur à l’université mais il déteste enseigner. Il travaille sur Descartes et rédige des essaiscritiques sur Proust.
• En 1931, il obtient le « Master of Arts » mais il démissionne et voyage en Europe mais plus particulièrement en Allemagne, à Paris et en Italie.
• En 1933, Samuel perd sonpère et hérite d’une modeste somme. En 1934, il commence une analyse chez un psychanalyste à Londres. Il s’intéresse au suicide à cette époque.
• Entre 1934 et 1936, il publie des poèmes et desnouvelles qui ne lui apportent aucun succès.
• Fin 1937, il s’installe définitivement à Paris. En Janvier 1938 il se fait agresser au couteau en pleine rue. Il retrouve une ancienne amie, Suzanne,rencontrée en 1928, qui devient sa compagne puis son épouse en 1961. Elle s’occupera de sa carrière auprès des éditeurs.
• En 1938, il publie son premier roman, Murphy, après 42 refus.
• Durant la secondeGuerre Mondiale, il rentre dans la résistance française et échappe à la gestapo. Il se réfugie chez Natalie Sarraute puis de 1942 à 1945 il migre vers le midi de la France, à Roussillon dans le Vaucluse.• Au lendemain de la guerre, il débute son œuvre écrite en français. Il publie un roman, Mercier et Camier en 1946 et Molloy en 1948.
• En 1948, il rédige En attendant Godot publié en 1952. Le...
tracking img