Sance d'exposition de tartuffe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2625 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ce travail a été réalisé par Melle MASSIANI, certifiée stagiaire de Lettres Modernes, pour ses élèves de seconde du Lycée Victor Hugo de Carpentras

Séquence 3 : Tartuffe, une comédie de Molière

Environ 3 semaines et demie / Rentrée des vacances de la Toussaint jusqu’à fin Novembre

« Quels sont les divers enjeux qui font de Tartuffe une comédie satirique mal accueillie au XVIIèmesiècle ? »

| | |
|Objet d’étude dominant |Le théâtre, genres et registre |
| ||
|Perspectives d’études |Registres ( le comique, le satirique ) |
|complémentaires |Histoire littéraire ( le XVIIème siècle, la cabale, l’histoire du Tartuffe)|
| |Ecrire, publier, lire ( Molière et l’affaire Tartuffe ) |
| |L’éloge et le blâme ( éloge du roi, blâme des faux dévots) |
| ||
|Objectifs |Enrichir la connaissance de Molière acquise au collège |
| |Acquérir une approche du genre liée à une perspective d’histoire littéraire|
| |Approche du commentaire littéraire : élaborer une introduction / nourrir un axe en alternant |
| |citation-procédé-commentaire |
| |Prendre conscience desspécificités du genre théâtral |
| | |
|Œuvre intégrale : |1° (I, 1) : scène d’exposition, les différents comiques.|
| | |
| |2° La préface de Tartuffe, Hatier p.279 (contexte de la pièce, ambitions comiques de Molière, une comédie sérieuse |
| |et satirique)|
|Tartuffe | |
| |3° (I, 5) : tirade contre l’hypocrisie de Cléante à Orgon (portée argumentative, le blâme, double énonciation)|
| | |
| |4° (V, 7) : Dénouement (coup de théâtre –deus ex machina-, éloge du roi) |
| |Etude sous forme de tableau....
tracking img