Scarron

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1251 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
SCARRON ; Le roman Comique

L'Auteur

→ 1613 : Père conseiller au Parlement de Paris, mère qui meurt alors qu'il a 3 ans;
→ 1617 : remariage de son père ; marâtre qui mène la vie dure aux 3 enfants, son père et elle ont 4 autres enfants.
→ 1623 : études à Paris ?
→ 1629 : Début de carrière ecclésiastique, tout en fréquentant poètes et mondains (le futur Cardinal de Retz, Saint-Amant,Tristan L’Hermite...)
→ 1633 : 8 ans au Mans comme “domestique” de l’évêque, qu’il suit dans un voyage à Rome. Découvre la vie de province.
→ 1638 : Carnaval, ou il s'enduira de miel et de duvets pour se faire un déguisement. Poursuivit, il se cache dans une rivière glacée et attend la nuit tombée : premières atteintes de rhumatismes paralysants, qui lui feront écrire plus tard: “Je ne ressemblepas mal à un Z.”
→ 1640 Retour à Paris en 1640, premiers Vers burlesques publiés en 1643; Le Virgile travesti le rend vraiment célèbre en 1648 (mais il aura toujours des difficultés financières.)
→ 1651 participe à la Fronde (la 1ère Mazarinade lui est attribuée) et publication de la 1ère partie du Roman comique.
→ 1652 épouse Françoise d’Aubigné, petite-fille du poète et future Madame deMaintenon. Il la sauve ainsi de la misère et du couvent.
→ 1654 Scudéry, Ménage, Ninon de Lenclos, Madame de Sévigné fréquentent le couple.
→ 1657 Parution de la 2ème partie du Roman comique.
→ 1660 meurt en laissant le Roman comique inachevé. Laisse aussi une œuvre théâtrale importante (Jodelet ou le maître-valet, Dom Japhet d’Arménie...)

L'Oeuvre

1. Composition du Roman Comique :

=>Deux Dédicaces :
Au Coadjuteur
Note : Jean-François Paul de Gondi ; Cardinal de Retz (1613-1679) auteur des fameux Mémoires (publication posthume en 1717). Scarron était alors Coadjuteur de Jean-François Gondi depuis 43, auquel il succédera en 54. Ils se sont rencontrés en 30 chez Marion de l'Orme ; puis pendant la Fronde, il fut de nouveau en rapports avec lui. Retz, farouche anti-Mazarin, luirendit souvent visite et l'incita a publier sa Mazardinade, vigoureuse diatribe inspirée par la rancune. Retz figurait au nombre de ceux qui écoutèrent Scarron « essayer » Le Roman Comique.

Au Lecteur
« scandalisé des fautes d'impressions qui sont dans mon livre »
→ Scarron se presse et ne relis pas son texte ou « survole » ce qu'il y a à corriger. Il dit :  « Voilà, Lecteur bénévole ouMalévole, tout ce que j'ai à te dire ; si mon livre te plaît assez pour te faire souhaiter de le voir plus correct, achètes-en assez pour le faire imprimer une seconde fois, et je te promets que tu le verras revu, augmenté et corrigé ».

=> Première Partie composée de 23 Chapitres
=> Deuxième partie composée de 20 Chapitres

2. L'arrivée des comédiens au Mans

L'argument de l'histoire estsimple : une troupe de comédiens, qui rêve de jouer fièrement la tragédie, se trouve prise dans des accidents sordides. Le roman est donc doublement comique : divertissant, il a aussi rapport à la comédie, ce qui lui permet d'être à la fois irrespectueux, réaliste et novateur : le mot roman était jusqu'alors réservé au monde merveilleux et épique, à l'opposé des histoires clairement parodiques parrapport à cet univers du « grand roman ». Destin et Mlle de l'Étoile, les deux jeunes premiers, devenus acteurs pour échapper à de dangereux poursuivants de convention, vont être plongés dans un univers médiocre et bas : celui de l'avocat Ragotin, nabot ridicule et prétentieux, du lieutenant La Rapinière, du baron de Sigognac, tyran du Périgord, ou de la Biche, hôtesse accorte, nymphe tavernière.L'histoire raconte donc comment la troupe des comédiens fait son entrée dans la ville du Mans, où elle va semer un grand trouble parmi les galants. La Caverne (une femme), le Destin (un jeune homme en guenilles) et la Rancune (un vieillard) arrêtent leur charrette devant une auberge sordide et souhaitent échanger un lit et un souper contre un échantillon de leur répertoire. « La charrette était...
tracking img