Science et conscience

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (622 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La science et la  philosophie furent longtemps inséparables. Dans l'Antiquité, la philosophie représentait la science suprême, celle « des premiers principes et des premières causes ». Les autressciences, et notamment la physique, recevaient d'elle leurs fondements. Cette alliance s'est trouvée brisée au XVIIe siècle, avec l'apparition de la méthode expérimentale et le développement des sciencespositives. Depuis cette époque, la science et la philosophie n'ont cessé de s'éloigner l'une de l'autre.
D'une part, en effet, si tous les savants tirent leurs notions des faits, il en est, lesmathématiciens, qui ne restent pas à ce niveau du réel et qui construisent de toutes pièces le monde dans lequel ils évoluent. D'autre part, le philosophe part, lui aussi, des faits : les notions qu'ilutilise, par exemple celles de cause ou de fin, d'esprit on de matière, de bien ou de mal, lui sont données par l'expérience du monde dans lequel il vit. De plus, c'est ce monde qu'il veut comprendre etexpliquer et non je ne sais quel monde possible que pourrait lui représenter son imagination. B. Néanmoins, la philosophie ne se confond pas avec les autres sciences.a) Et d'abord, si, comme elles,elle aspire à expliquer le réel, l'explication qu'elle cherche ne se situe pas au même niveau. Le savant se contente de l'explication immédiate et directement vérifiable; le philosophe prétend àl'explication dernière. Le savant constate que le monde existe et s'efforce de comprendre les phénomènes qu'il y observe; le philosophe se demande comment et pourquoi il existe, il cherche sa cause premièreet sa fin dernière. b) Mais cette différence n'est sans doute pas la plus essentielle. On peut même dire que le philosophe ne s'occupe guère du monde, au sens ordinaire du mot dans la bouche dessavants, c'est-à-dire du monde matériel; du moins le regarde-t-il avec d'autres yeux.

Ainsi lorsqu'on dit : « l'inconscient nous gouverne », « l'inconscient nous pousse... », ce sont là des abus de...
tracking img