Science vie terre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3314 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mars 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
accrétion formation progressive d’un corps céleste par agglomération d’éléments (poussières, etc.) sous l’effet de la gravité. Les éléments formés sont de plus en plus gros et de plus en plus attractifs. La Terre, comme les autres planètes du système solaire (et les astéroïdes devenant parfois des météorites), s’est formée il y a 4,6 milliards d’années suivant ce processus, à partir d’unenébuleuse.
(JPG)

achondrites météorites différenciées riches en :
- olivine et pyroxène et plagioclases comme dans les basaltes et gabbros, témoignant de la fusion des roches superficielles formant des laves en surface du corps parent avant fragmentation ;
- pyroxène et olivine pour d’autres, correspondant aux péridotites du manteau terrestre.
(JPG)
achondrite

actualisme théorie postulantque les lois régissant les phénomènes géologiques actuels étaient également valables dans le passé (principe des causes actuelles et des causes anciennes).

affleurement partie d’un terrain visible à la surface de la Terre. Par exemple une falaise sur le littoral, une carrière creusée par l’homme, ou encore une tranchée sur le bord de la route...

Falaise de Boulogne-sur-mer : anticlinal de laCrèche (JPG)

Plage de Boulogne sur mer : anticlinal de la Crèche.

amphibole minéral reconnaissable en LP par ses teintes brunes (pléochroïsme du brun clair à foncé) et ses clivages caractéristiques à 120°. On le trouve dans les roches magmatiques, le basalte notamment pour le type décrit : hornblende brune.
(JPG)
lame mince en LP à clivage à 124°

astéroïdes objets célestes formés deroches, plus petits qu’une planète et de forme quelconque, gravitant normalement autour du soleil sur une orbite située entre celles de Mars et de Jupiter. Ils quittent parfois leurs orbites et peuvent alors se consumer (dans notre atmosphère on parle d’étoile filante) ou tomber au sol (on parle alors de météorite).

asthénosphère partie du manteau (donc constituée de péridotites) moins rigideparce que chaude donc non cassable mais déformable. La lithosphère, rigide, cassante, se déplace sur cette enveloppe.

basalte roche magmatique éruptive de structure microlitique (l’échantillon est noir, avec peu de minéraux visibles à l’' il nu) qui se forme à l’axe de la dorsale (au niveau du rift). Le magma, lors de sa remontée depuis la chambre magmatique jusqu’en surface, voit se former descristaux dans la chambre magmatique (1) puis des microlites au cours de l’ascension (2) et enfin la roche se solidifie brutalement au contact de l’eau (3), on parle de phénomène de trempe. Les principaux minéraux sont l’olivine, le pyroxène et les plagioclases (comme dans le gabbro).
(JPG)
la roche (B Benard)
lame mince observée en LPA (H. Chalumeau) (JPG)

lame mince observée en LPA ( H.Chalumeau)

biotite minéral appelé aussi micas noir se présentant sous forme de cristaux noirs et brillants dans la roche observée à l’oeil nu. En lame mince, ce minéral forme des « lames de parquet » brunes caractéristiques (en LP), à clivages parallèles.
(JPG)
lame mince : biotite à clivage parallèle

chondrites elles représentent 85 % des météorites, sont riches en silicates (olivine,pyroxène...) et en fer (comme le noyau). Il s’agit de météorites indifférenciées (les composants sont « mélangés ») qui témoignent de la composition globale de la Terre. Les chondres (éléments arrondis) qui les composent témoignent de la formation de tous les corps célestes par accrétion (1° étape de formation).
(JPG)
chondrite

clivage plans parallèles (lignes au microscope) de « fragilité »d’un minéral. Très utiles pour reconnaître les minéraux et par exemple différencier les pyroxènes des amphiboles qui possèdent tous deux 2 types de lignes : à 87° pour les premiers contre 124° pour les amphiboles.
(JPG)
lame mince : biotite à clivage parallèle
(JPG)
lame mince en LP à clivage à 124°

croûte partie supérieure du globe, accessible à l’échantillonnage à partir d’affleurements...
tracking img