Shrek: humour

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1823 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Shrek : une conte de fée non traditionnelle

De 1975 à 1994, Jeffrey Katzenberg a travaillé à Walt Disney et a participé à la création d’Aladin, la Belle et la Bête, le roi lion, la petite sirène, etc. Mais en 1994, il a décidé de quitter le studio parce que ses accomplissements n’ont pas été reconnus. Par la suite, pour se venger de Disney, il a fondé une nouvelle compagnie de productionet de distribution avec Steven Spielberg et David Geffen, DreamWorks SKG, où il a réalisé des films ayant remporté de gros succès. Shrek en particulier lui a gagné un Oscar pour le meilleur film d’animation.
Shrek, une série de films constituant une adaptation libre du roman de William Steig, raconte une histoire en parodiant toutes les œuvres de Disney. Le premier film en particulier estun conte de fées ironique et non conformiste. C’est l’histoire d’un ogre qui veut tout simplement être laissé tranquille. Toutefois, quand le roi Farquad du royaume Duloc bannit tous les personnages de contes de fées, il les place dans la forêt où Shrek vit. Énervé par la situation, Shrek demande au roi de résoudre ce problème, et ce dernier – qui n’est pas officiellement roi, doit épouser uneprincesse afin d’accéder au trône. Il conclut donc un pacte avec Shrek qui doit sauver la princesse Fiona afin que les « intrus » quittent ses terres. C’est ainsi, que commence l’histoire d’amour de Shrek et de Fiona.
Au début du film, Shrek explique que les ogres sont complexes et ont des couches comme les oignons. La saga de Shrek ressemble à son personnage principal, parce qu’elle a descouches différentes d'humour. Ces films ont été réalisés pour attirer non seulement les enfants mais aussi les adultes, car le langage utilisé est mieux compris par ces derniers. Ils possèdent aussi des qualités que même les adultes peuvent trouver humoristiques, telles que le burlesque, l’ironie, la juxtaposition, le sarcasme et le calembour. De plus, ces films débordent de satires dont certainespourraient être considérées inappropriées pour les enfants, même si ces derniers les comprennent à leur façon naïve et innocente.
Le succès de DreamWorks SKG est dû en grande partie à la recréation burlesque de contes de fées, notamment le petit bonhomme de pain d’épices, les trois ours, les trois petites souris, les trois petits cochons et la belle au bois dormant. Les films Shrek sonthabituellement considérés comme enfantins à cause de l'humour visuel que l’on voit lorsque quelque chose d’inattendu arrive ou que quelqu’un se fait mal. Ce type d'humour fait appel aux jeunes et est certainement très visible dans certaines situations drôles dont voici quelques exemples : Shrek qui se fait planter une flèche dans le derrière, Fiona qui chante à l'oiseau jusqu'à ce qu'il explose, Shrekqui, en lisant un livre de contes, déchire la dernière page et l'utilise comme papier hygiénique, et Donkey qui demande à Shrek s'il a pété et Shrek qui lui répond « If it were me, you’d be dead. ».[i] On n’a pas besoin de réfléchir pour trouver plein d'humour.
Comme l’humour visuel, l’humour noir est exploré dans le film. Il s’agit souvent d’une satire sur le thème de la cruauté et de lamort. On le voit lorsque le roi Farquad, après avoir détaché les jambes du bonhomme de pain d’épices, les tient dans les mains et lui dit : « run, run, run, run as far as you can, you can't catch me, I'm the Ginger Bread Man. ».[ii] Évidemment, il n’est pas possible pour le bonhomme de s’enfuir parce qu'il n'a pas de jambes, ce qui rend la scène humoristique.
La princesse Fiona est unpersonnage très complexe du film. Elle est une princesse stéréotype de conte de fées tout en ayant des caractéristiques non conventionnelles, ce qui rend son personnage très ironique. L’idée qu’elle s’est faite de son « sauveur » et la réalité sont extrêmement différentes. En fait, elle s’est créé une image romantique de son prince charmant, qui est évidemment l’opposé d’un ogre. Fiona représente en...
tracking img