Sigmund freud

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (321 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mars 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Sigmund Freud (6 mai 1856 à Freiberg, Moravie (actuelle République tchèque) - 23 septembre 1939 à Londres) est l'inventeur de la psychanalyse et, à ce titre, l’un des grands penseurs duXXe siècle.

Médecin neurologiste, Sigmund Freud s'est intéressé à l'hystérie après avoir suivi à Paris les cours de Jean-Martin Charcot et utilisa, en collaboration avec celui-ci,l'hypnose en tant que méthode de soin des troubles psychiques. C'est enfin et surtout la découverte de la psychanalyse comme cure par la parole ainsi que la découverte de l'inconscient quiont contribué à sa notoriété.

Sigismund Schlomo Freud est né le 6 mai 1856 dans une famille juive à Příbor, Moravie (Freiberg en Allemand, République Tchèque, avant Autriche-Hongrie).Son père Jakob, marchand de laine et libéral libre-penseur et déjà père de deux enfants, se remarie avec Amalia Nathanson. Ils auront ensemble dix enfants en dix ans, dont sept survivront.Sigmund est l'ainé des enfants de ce remariage.

En 1860, la famille s'installe dans le quartier juif de Vienne : pauvre, elle vit dans un petit appartement. Mais les parents neménagent pas leurs efforts pour soutenir l'évolution intellectuelle visiblement précoce de Sigismund Schlomo, en le favorisant même par rapport à ses frères et ses s urs. Pendant les huit annéespassées au Gymnasium Sperl de Vienne, il est six fois premier de classe. Il y apprend le grec et le latin, son intérêt pour l'archéologie ne le quittera pas.

En 1873, il entre àl'Université de Vienne. Trois ans plus tard, il entre à l'Institut de physiologie d'Ernst Brücke, où il se consacre à l'apprentissage de l'histologie du système nerveux.

En 1877, il abrègeson nom en Sigmund Freud. En 1878 et 1879, il fait son service militaire. Pendant cette période, il traduit le 12e volume des uvres complètes de Stuart Mill (premières correspondances).
tracking img