Societe shupa

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1139 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Planning :
* Lundi : Relations économiques internationales
* Jeudi : Marketing

Relations économiques internationales

Triade : ALENA (US, CAN, Méx) / U.E (27 pays) / ASEAN (Asie)
Grande tendances internationales / disparités / sphère d’influences
G7 : USA/ CANADA /France/ GB / Italie / Allemagne / JAPON + (RUSSIE)
NPI : nouveaux pays industrialisés
BRIC : Brésil, Russie, Inde,Chine (évolution de 10%)
0 STOCK / O DEFAUT / O…. : politique des 5 « zéro »
Clause de la préférence communautaire
PED : pays en développement
PMA : Pays …

Répartition des modules
1- Aspects théoriques et pratiques du Commerce International

Selon les économistes internationales, l’économie mondiale a été multipliée par 15
Depuis 1948 les échanges internationaux de marchandises ontconnue une évolution remarquable, par la suite, pour passer entre 1981 à 2000 à une croissance de 15 fois.
En 2008, le commerce mondial de marchandise était de l’ordre de 10.000 milliards de dollars, alors qu’en 1950, était de 50 milliards de Dollars.
Le commerce international est très inégal, seul les pays développé profitent de la globalisation. Quelques pays du monde qui constituent latriade (cumul de 50 pays) réalisent 75% de l’économie mondiale. Les 160 pays qui restent partagent les 25% restants.

I- Comprendre les enjeux de la mondialisation :
a. Quelques définitions :
i. Pays développé : PIB positif , tissu économique dominé par les secteurs primaires et tertiaires, PA (Pouvoir d’achat) et les revenus sont en hausse.
PNUD (ONU), on parle aussi de l’IDH(indice de développement humain) = note comprise entre 0 et 1, cette note doit être supérieure ou égale à 0,8.
Entre 0 et 0,5 PMA / 0,5 et 0,8 PED /
Pyramide de maslow : Hygiène de vie, scolarisation, santé, loisirs, recherche, sécurité, démocratie.
Selon le PNUD, les pays développé sont ceux qui ont un indice de développement humain supérieur à 0,8.
Cela concerne 53 pays notamment les paysde la triade.
Quelques exemples :
Le 1er pays du monde c’est le Norvège qui est à 0,96
Nous avons aussi le Kuweit, Qatar et le Bahreïn. Les pays les plus pauvres : Niger, Sierra-Léone et Bangladesh à quelques 0,25 à 0,28.
La tunisie : 0,72 / l’algérie : 0,62 et le maroc : 0,69.
Le PNUD tient compte dans ces critères de plusieurs éléments : la santé, la longévité, l’espérance de vie, l’accèsà la scolarisation, le niveau de vie (PA), le PIB. A noter que toutes ces informations sont communiquées par l’ONU.

Les théories explicatives du commerce internationales
Adam SMITH (de la richesse du monde : 1776)
* Développement autocentré
* Antarcie (seul, être seul)
* Les théories classiques : axées sur le marché
David RICARDO
* Spécialiser : (exemple du Maroc : phosphates)/ 3ème producteur / 1er exportateur (OCP)
* Résumé de sa théorie : se spécialiser ds un secteur d’activité éco où l’on tire le meilleur avantage concurrentiel.
Avantages du libre échange international :
* Minimiser les risques
* Pérenniser : stabiliser les profits
* Le CI stimule la paix facteur de stabilité politique interdépendante
* CI apprentissage de la cultureéconomique (Corée du sud) : mimétisme économique / stratégie me-too (benchmark)
-------------------------------------------------

Plusieurs théoriciens éco ont défendu l’idée du libre échange entre les pays :
Tout d’abord, les économistes « classiques », avec Adam SMITH avec son ouvrage édité en 1776 (de la richesse des nations) a développé dans son ouvrage : un pays ne peut vivre en autarcie.La réflexion de David RICARDO qui est un autre économiste a marqué la réflexion sur le libre échange en introduisant le concept de « spécialisation » : un pays doit se spécialiser dans ce qu’il produit le mieux.

a- Les théories en faveur du libre échange :

D’autres économistes ont trouvé d’autres avantages :
* Etre présent sur plusieurs marché minimiser les risques de la baisse...
tracking img