Sociologie des relations internationales : nouvelles forme de guerre? + choc des civilisations?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1986 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1er trimestre 2010

Les conflits actuels, en Afghanistan et Irak notamment, marquent-ils l’apparition d’une nouvelle forme de guerre ?

Introduction : Alors que les USA paraissaient gagner facilement la guerre, chassant les Talibans du pouvoir en Afghanistan en 2001 et éliminant le régime de Saddam Hussein en avril 2003 lors d’une guerre éclair ; rapidement les choses ont mal tournéet l’enlisement américain en Irak et l’instabilité du pays – dont le dernier attentat de dimanche 25 octobre 2009 (100 morts et plus de 700 blessés) est un exemple - et surtout américain et occidental en Afghanistan montrent que la guerre ne peut peut-être plus être gagnée. La guerre entre le Hezbollah et Israël au sud Liban en 2006 est aussi un échec occidental… Comment en est-on arrivé là ?C’est peut-être que l’adversaire a évolué, ne correspondant plus à une force organisée, clairement identifiable, mais qu’il s’incarne dans de nouveaux types de combattants…Dès lors est-on face à un nouveau type de conflits défiant l’Occident ?

I. De l’Irak à l’Afghanistan, il y a une mutation des combattants auxquels doivent faire face les Occidentaux

A. Ils sont répartis en réseaux plus oumoins clairs et organisés

- réseaux organisés : ex Hezbollah contre Israël en 2006, c’est presque un Etat dans l’Etat. Les Talibans sont aussi assez organisés, mais en plus petits groupes très mobiles.

- en Irak : multiplication des groupements : entre 75 et 100 structures armées d’obédiences diverses (chiites, sunnites…)

Ces structures en Irak n’ont cependant pas de leader charismatiquemême si Al-Qaida peut « adresser » ses ordres par Internet ou par média interposé type Al-Jazeera.
Il y a en fait multiplication des cellules, décentralisées et non hiérarchisées.

B. Leur terrain de bataille beaucoup plus complexe

1. guerre urbaine, y compris en Afghanistan

Terrain difficile à contrôler car nécessite beaucoup de soldats
=> échecs : cf par exemple USA à Mogadiscio enSomalie en 1993. En Irak, à Bagdad, difficulté de contrôler la ville : nombreux check-points, murs de séparation entre les quartiers…

2. ils s’attaquent aux infrastructures économiques et non plus seulement militaires.

En Irak : destruction d’une partie d’éléments du réseau électrique : attentats contre lignes à haute tension par ex à l’été 2007. 5 ans après l’invasion US, seulement 20 à 40 %des besoins électriques à Bagdad couvert => conséquences économiques négatives, et effets négatifs sur moral de la population.

II. Mais l’utilisation de nouvelles formes de technologies par ces « nouveaux combattants » ne doit pas occulter le fait que l’on se trouve face à un exemple de guerre asymétrique, ce qui n’est pas nouveau dans l’histoire

A. Nouvelles technologies aux effets coûteuxet dévastateurs

1. nouvelles technologies qui provoquent pertes coûteuses

au Liban par exemple en 2006 contre Tsahal utilisation d’armes très modernes
ex armes antichars de dernière génération AT-13 Metis M notamment, missiles antinavires, 4-6000 roquettes sur Israël

 en Irak et Afghanistan utilisation de technologies – complexes mais destructrices : les IED (« Improvised explosivedevices » ou engins explosifs improvisés type voiture piégée, kamikazes, maison piégée…

2. entraînent pertes coûteuses

Guerre au Liban : => pertes 120 hommes, dégâts au moins 1 md d’€, coût opération pour armée israélienne 1,8 md d’€

Guerre d’Irak : IED => la moitié des pertes US au combat
 programmes d’équipement américains pour résister aux IED très coûteux : 10 mds de $
Plusglobalement coût de ces guerres astronomiques : Depuis 2001, + de 600 mds de $
D’ici 2017, le bureau du budget du Congrès américain estime à 2400 mds de $

Notons qu’un IED simple ne coûte que quelques dizaines de $ !

B. De nouveaux exemples de « guerre asymétrique » ou irrégulière existant déjà dans le passé

1. Guerres asymétriques ou irrégulières

Même si le mode d’organisation est...
tracking img