Les talibans...

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1573 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Talibans :

Les Talibans, ou comment un groupe religieux extrémiste tente d’imposer sa loi et sa vision du Coran à tout un pays, voir plus.

Définition du terme :

Taliban signifie « étudiant », « chercheur » en arabe. C’est un membre d’un mouvement fondamentaliste musulman. Ce groupe répandu au Pakistan et en Afghanistan est considéré officiellement comme terroriste par laRussie, l’Union Européenne et les Etats-Unis.

Origine du groupe :

Durant la guerre de l’Afghanistan contre les soviétiques, quelques millions de jeunes Afghans ont été éduqués dans des regroupements de la zone tribale pakistanaise, dans les camps de réfugiés. Ils furent influencés par l’école deobandi, prônant un retour à un islam « pur », c’est-à-dire , selon eux, proche de celui exercé àl’époque de Mahomet. On peut ainsi les qualifier de très conservateurs, car désirant annuler les changements apporté à l’islam en même temps que l’évolution de la société. Les talibans se démarquent des autres islamistes de part le procédé qu’il veulent instaurer. Les islamistes en général (groupes dirigés par des chefs de guerres) désirent instaurer un Etat islamique fondés avec des loisrespectant le Coran afin que la société respecte ces préceptes. Les Talibans sont considérés comme « néofondamentalistes » : ils désirent tout d’abord ré-islamiser les mœurs, la justice, les personnes, la société entière, peut importe la structure de l’Etat. Les Talibans se considèrent comme étant les seuls à pouvoir expliquer la loi divine car étant les seuls à l’avoir étudiée.

Montée de leurpouvoir :

C’est après le retrait des soldats soviétiques du sol afghan que les talibans se répartissent sur un territoire plus large. En effet, ils ne jouent un rôle que très effacé pendant la guerre entre soviétiques et afghans. Selon eux, c’est après le meurtre de deux d’entre eux par des moudjahidines (combattants afghans) qu’un de leur groupe prend les armes. Dès lors, ils reçoivent le soutiende l’ISI (Inter-Service Intelligence, les services secrets pakistanais) et de la corporation des camionneurs, puissante au Pakistan comptant sur eux pour arrêter le banditisme sur les routes. En octobre 1994 ils s’emparent de Kandahar( ancienne capitale impériale, troisième ville en importance après Kabul et Herat) et d’un important stock d’armes appartenant à un chef de guerre. En un an ilsprennent le contrôle de la moitié du pays, détruisent la plupart des groupes puissants islamistes, et prennent le contrôle total de Kabul alors détruites à 40% par la guerre civile. Enfin, ils tuent l’ancien président communiste Mohammed Nadjibullah. Le mollah Omar, chef des talibans, devient alors le nouveau chef d’Etat.

Pendant les premières années de leur prise de pouvoir, les talibansdisposent d’un soutien important de certaines populations, notamment les patchounes au sud et à l’est. En effet, pendant cette période de guerre contre l’URSS et où les chef de guerres islamistes sèment la terreur et rendent le pays encore moins sûr, les Talibans sont perçus comme des religieux apportant l’ordre et la sécurité grâce à leur volonté de faire appliquer la loi divine (paraissant doncpacifistes). De plus, les mœurs qu’ils prônent ne diffèrent pas vraiment de ce qui se pratiquaient alors dans les campagnes. De 1994 à 1996, les talibans peuvent agir en toute impunité, recevant même de l’aide (financière, militaires, moral) des services secrets pakistanais. Cependant, lors de l’année 1996, après la venue d’Oussama Ben Laden sur le territoire pakistanais afin d’annoncer son projetd’attaquer les Etats-Unis provoque l’intérêt des occidentaux envers les affaires politiques des pays où sont répartis les talibans.

Aujourd’hui encore la guerre civile fait rage, plusieurs groupes guerriers ayant le contrôle de différentes parties du pays (l’Alliance du Nord disloquée, mais le nord-est est toujours sous contrôle de son chef) et beaucoup de ces groupes sont contre les...
tracking img