Sociologie - le grand basculement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1386 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SOCIOLOGIE 2

Leçon n°1 : Le grand basculement

La sociologie générale c’est cette partie de la sociologie qui poursuit trois objectifs, le premier c’est de faire retour sur soi, pourquoi elle existe et pourquoi a-t-elle pris telle ou telle direction, le deuxième : poser les fondements de la discipline, l’objet de la sociologie et comment l’étudier et troisième : répondre à ce qu’onappelle les grandes questions.
La sociologie s’était constituée sur une très longue période qui couvre la fin du 18ème jusqu’au début du 20ème. Elle s’est constituée en trois vagues, trois générations, précurseurs, pionniers, fondateurs. La sociologie c’est la sociologie européenne. Les fondateurs ont posé les fondements de la discipline mais sous la forme de programmes de recherche rivaux. Cessociologues européens qui ont posé les fondements de la discipline, nous ont donné les clés d’interprétation de la modernité et ces clés nous servent encore aujourd’hui. Les constituants fondamentaux de la vie sociale. Le concept de système social et de structure sociale. Stratification sociale. La sociologie hégémonique. Expliquer le basculement entre les deux guerres et sur quoi repose-t-il. Uneffondrement de la sociologie européenne, de quoi est constituée la sociologie américaine.

I Les derniers feux de la sociologie européenne.
Au 20ème siècle, deux grands programmes de recherche, celui de Weber et de Durkheim, et ceux-ci entrent en crise très rapidement après la mort de leur fondateur. L’entre deux guerres puis la seconde guerre mondiale leur ont porté des coups fatals dont ilsne se relèveront pas en Europe.

A) La décomposition de la sociologie française.
La sociologie française était dès le départ une sociologie très fragile sur le plan institutionnel. Durkheim et les rares disciples qu’il avait à l’université, étaient très peu nombreux et ce sont vite vus stoppés par les sciences sociales qu’ils menaçaient. Cette situation très fragile est que la première guerremondiale, l’entre deux guerres et la seconde guerre mondiale ont été trois chocs qui ont étouffé cette sociologie très fragile institutionnellement car beaucoup de jeunes disciples de Durkheim sont morts au combat, à commencer par son propre fils. Les persécutions d’entre deux guerres. Les Durkheimiens ont été persécutés par les partis de droite et notamment par l’origine de Vichy, leurs crimesétaient d’être à la fois socialistes et pour beaucoup, juifs. La seconde guerre mondiale a été la période durant laquelle meurent tous les derniers Durkheimiens sans qu’ils soient parvenus à former une nouvelle génération. Le dernier était Halbwachs, meurt en 1944 dans un camp d’extermination. Le programme Durkheimien ne sombre pas complètement. Il a eu une influence en histoire, L’école des Annales.En 1924, Marcel Mauss fonde l’école d’ethnologie française. Le programme Durkheimien survit un peu partout en tant que tradition fantôme. Beaucoup de gens le reçoivent dans leur formation. Les sociologues américains se servent du programme de Durkheim.

B) Le brutal coup d’arrêt de la sociologie allemande
Après la mort de Simmel et Weber, la relève est assurée. Une nouvelle génération prend larelève : Mannheim et Schumpeter, Schütz, Elias, Michels, Lazarsfeld. La sociologie Marxiste est reconnue sous la forme d’une institution financée sur une institution publique. L’institution de recherche sociale. Hitler a cherché à mettre au pas la sociologie et a persécuté les juifs et les socialistes et il a donc rendu la sociologie impossible en Allemagne, et par extension en Autriche. En1934,la sociologie allemande se dissout. Elle disparait. Mais les sociologues d’origine allemande continuent d’exister et de mener leurs recherches grâce à l’émigration. Mais aussi en France et en Angleterre. Les sociologues allemands

II) Les Etats-Unis : Du 3ème foyer au foyer central.
La sociologie américaine va devenir dans la 1ère moitié du 20ème siècle la sociologie dominante mais elle ne...
tracking img