Sport scolaire

SUJET : « LES ENJEUX EDUCATIFS DU SPORT SCOLAIRE ET DES ASSOCIATIONS SPORTIVES DEPUIS LE DEBUT DES ANNEES SOIXANTE. QUELLES EVOLUTIONS, QUELLES PERSPECTIVES ? »

2 PARTIES
Des éléments du rapport de jury commenté de ce sujet 2004
Des connaissances sur l’histoire du sport scolaire

1.

Connaissances et contenus en réponse au sujet (rapport 2004)
Le jury a retenu a minima quatre notionsclés qui supposaient une analyse soutenue : le sport
scolaire bien évidemment, l’Association Sportive et les enjeux éducatifs. Pour la quatrième, il
revenait au candidat de ne point omettre le terme d’Education Physique et Sportive, « en creux » dans cet énoncé et pourtant central dans le libellé de l’épreuve.
Non seulement il était essentiel de définir les mots-clés, les uns présents dansl’énoncé et l’autre sous-jacent, pour effectivement les distinguer, les positionner, mais il convenait impérativement de les situer les uns par rapport aux autres, de les mettre réciproquement en perspective. En effet, en aucun cas le sujet ne se suffisait d’un traitement indépendant de chacun des termes clés ; au contraire, il incitait à faire ressortir les liens étroits qui se sont noués, dénoués etparfois renoués entre eux, permettant de rendre compte d’une partie non négligeable de l’histoire de notre discipline. Il convenait alors de faire émerger les différents niveaux d’enjeux grâce à une argumentation solide se référant :
- aux textes officiels jalonnant la construction de la discipline,
- aux lois utilisant le sport scolaire, l’AS, l’EPS comme éléments de culture,
- aux différentsacteurs ayant oeuvré pour donner à la discipline sa spécificité,
- aux contextes et environnements de chaque période.
Du point de vue des connaissances, il apparaissait impératif de connaître les lois organiques
fondant le sport scolaire (1945, 1950...), tout comme les textes officiels le réglementant (circulaire 1962, IO 1967, 1985, 1986, programmes 1996, 1998, loi Mazeaud 1975, loi E. Avice1984, charte de l'UNSS ...), témoignant de l'évolution des enjeux éducatifs. Il fallait nécessairement prendre appui sur ces derniers pour construire le devoir.
Les candidats ne pouvaient omettre de rappeler que derrière l'évolution des fédérations sportives scolaires, le plus souvent réduite à un simple passage de l'OSSU à l'ASSU, puis de l'ASSU à l'UNSS et la FNSU (avec mise en place de la "formulemasse"), se cachent en réalité : des débats d’idées, des conflits de personnes, des enjeux d’orientation et de niveau de contrôle. Les enjeux pouvaient alors prendre une autre dimension, changer de nature.
Enfin, les membres du jury rappellent que le sport scolaire devait être envisagé en différenciant l'organisation institutionnelle, fédérale (avec l'OSSU-ASSU-UNSS) de l'organisation localereprésentée par les associations sportives scolaires (AS). Il faut en effet distinguer la place et les rôles spécifiques dévolus à ces structures formant le sport scolaire. Les AS scolaires disposent ainsi d'une marge d'autonomie par rapport à la fédération scolaire multisports. A la différence de la fédération poursuivant une politique sportive à l'échelon national, les A.S scolaires et leursmissions s'inscrivent dans la logique de l'établissement, dans une logique locale.
Pour la majorité des correcteurs, ces connaissances essentielles devaient être complétées par
celles ayant trait à l'EPS, à l'évolution du système scolaire, sans oublier celles relatives à l'histoire sociale, politique et culturelle de la France de 1945 à jours. Le jury était en attente d’une véritable étude des enjeuxéducatifs du sport scolaire et des A.S, qui ne se limite pas au cadre de l'EPS et de l'école, mais soit également resituée dans une perspective plus générale, celle de l'histoire de France dans ses dimensions politique, économique, culturelle et sociale.
Le jury fait le constat de connaissances présentées par les candidats se limitant le plus
souvent au seul cas de l'EPS. Celles qui...
tracking img