Stagiaire aide soignante

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1379 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ma situation a eu lieu pendant mon stage au Centre Hospitalier de ……
Dans le service de………..

A. DESCRIPTION.

Monsieur X est dans une chambre double, mais il est actuellement seul à l’occuper.
Monsieur X est une personne calme et réservée, qui entretient de bons rapports avec les autres patients, ainsi qu’avec le personnel soignant.
C’est un homme agé de 71 ans, né le 5 Janvier 1940, denationalité française.
Son poids est de 75 kg et sa taille 1 m 85.
Il n’a aucun régime particulier.
Monsieur X est autonome, il ne nécessite aucune aide technique lors de ses déplacements.

Ma situation se déroule à ….h, lors de mon passage pour débarrasser les plateaux du petit déjeuner.

Je me dirige vers la chambre de Monsieur X, et frappe à sa porte, aucune réponse.
J’entre etj’aperçois Monsieur X installé dans son fauteuil, sa tete est baissée, il regarde le sol, il est en position de repli.
Son visage est pale, ses traits sont tendus et son regard est absent.
Les volets de la chambre sont juste légèrement entrouverts.

Je m’approche de Monsieur X et lui adresse quelques mots: «  bonjour Monsieur X, comment allez-vous? »
Aucune réaction de sa part,pas le moindre mot.

Jem’approche d’avantage, et observe chez lui un peu de nervosité, ses mains sont en continuellement agitation, il semble soucieux et nerveux.

Je décide de continuer ma conversation par des détails:  « vous avez bien dormi? Est-ce que le pain est bien frais? », pas de réponse.

Je m’aperçois en récupérant le plateau que Monsieur X n’a touché à rien.

J’insiste dans ma démarche à le sortir de sonmutisme, je m’approche de nouveau et adopte un ton plus apaisant: « vous n’avez touché à rien, même votre café est intact, et froid maintenant. Vous voulez un autre café chaud? ».Il esquisse enfin un geste, relève la tete doucement et d’une voix tremblante, un peu génée, il laisse échapper un « oui ».

Je me tiens près de lui, debout, il m’observe, je lui souris pour lui apporter un peu de réconfort.

Son regard est triste et vide.

Je suis mal à l’aise, mais je reste avec Monsieur X, je sens qu’il a besoin d’une présence à cet instant.

Devant son angoisse, jechange mon attitude pour tenter de connaître les raisons de son anxiété.

Un silence pesant s’est installé, je décide de m’asseoir sur une chaise près de lui.

Le calme et le silence occupent la chambre, je pose ma main sur l’accoudoir de son fauteuil et lui parle: « je suis là, si quelque chose ne va pas , vous pouvez m’en parler ».

Nos regards se croisent de nouveau.

Il semble réceptif àma démarche, et commence à me parler:  « je dois passer des radios des poumons et je suis inquiet ».

Ses paroles sont tremblantes.

« Comment va se dérouler l’examen, à quel endroit? »

Jlui explique calmement les différentes étapes pour passer cet examen, qu’il sera amené au niveau…., puis à l’accueil, et en salle d’attente ou un aide-soignant viendra le chercher.

Je lui assure qu’il n’ya aucune douleur, et qu’il sera, durant toutes ces étapes, accompagné par un personnel soignant, et qu’il lui fournira les explications.

J’ observe que son attitude change, ses mains ne sont plus actives, mais posées à plat sur ses genoux.
Son regard est communicatif, et attentif.

Je lui précise que s’il a d’autres questions, peu importe le sujet, il y a toujours quelque un dans leservice pour l’écouter, qu’il ne doit pas hésiter à appeler.

Il est un peu soulagé, il me remercie.

Je le laisse se reposer, et quitte la chambre.

Je retransmets le ressenti du patient à l’équipe soignante.

B. L’ANALYSE.

J’ai choisi cette situation car elle démontre les rapports indissociables qu’il existe entre le soignant et le patient.

Face à cette situation, j’ai pu me...
tracking img