Supermarket lady

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1296 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Disciplines travaillant autour de ce thème :

Histoire des arts

SUPERMARKET LADY

- Histoire : (contexte historique) La société de consommation - Arts plastiques : l’hyperréalisme et le Nouveau réalisme

L’artiste : Duane Hanson : né en 1925 à Alexandria et décédé en 1996 à l’âge de 71 ans en Floride. (Etats-Unis) Ces œuvres étonnantes ont fait de Duane Hanson le sculpteur réaliste leplus connu du XX° siècle. Nature de l’œuvre : Supermarket Lady ou Woman with a Shopping Cart est une sculpture hyperréaliste réalisée en 1969. Format : Les sculptures que Duane Hanson réalise montrent des américains moyens de la vie quotidienne ou des gens défavorisés tels Elles ont la taille d’un adulte (à échelle 1- autrement dit : grandeur nature).

Matériaux : comment sont faites cessculptures ? Duane Hanson découvre la résine de polyester durant un séjour en Allemagne, chez un ami sculpteur. Il réalise des moulages de corps humains avec des bandes de silicones dans lesquelles il coule la résine de polyester. Ce matériau permet des reproductions détaillées. Il peint ensuite à l’acrylique puis à l’huile ses mannequins de manière vériste (=fidèle), sans négliger aucun détail : couleurde la peau, bleu des veines, taches de rousseur, rides, pilosité… Il ajoute de vrais cheveux, des yeux de verre, des vêtements de circonstance et une foule d’accessoires. Duane Hanson accorde la plus grande importance aux vêtements de ses sculptures. Ce sont des effets personnels donnés par des modèles ou des pièces d’occasion qu’il choisit avec soin dans les friperies. Même de près, lespersonnages représentés ont presque l'air vivant. Description de l’œuvre : (Cf. fiche réalisée par les professeurs d’Histoire-géo.) Supermarket Lady est peut-être la sculpture la plus connue de Duane Hanson. Cette femme porte des bigoudis et fait ses courses en chaussons. Elle pousse un caddie qui déborde de provisions en tous genres qui symbolisent l’Amérique. L’embonpoint de son modèle représentel’opulence de cette société de consommation. Contexte historique : (connaissances à compléter avec le programme d’Histoire) Rappel : Dans les années 60, au Etats-Unis, le contexte politique et social est agité. La guerre du Vietnam, les contestations étudiantes, les émeutes raciales et la criminalité urbaine émeuvent le pays. Les artistes du Pop Art mettent en question les fausses promesses du rêveaméricain. Duane Hanson choisit de travailler de façon réaliste et d’exprimer ses préoccupations sociales. Il est séduit par les travaux de Georges Segal qui réalise des œuvres en plâtres moulées d’après de modèles vivants et par celle d’Edouard Kienholz qui souhaite, par son art, se mobiliser pour les faibles et les nécessiteux. Dans les années 70, des créations des hyperréalistes comme Richard Estes etcelles de Chuck Close attirent Hanson. Le sculpteur retrouve dans leurs œuvres un traitement réaliste et une approche critique des événements sociaux. Duane Hanson a le désir de rendre plus attentif le public aux travers de la société. (Travers = les défauts, imperfections)

La démarche de l’artiste, (ce qu’il exprime à travers son travail): Ici, Duane Hanson veut vous montrer l’Amérique tellequ’il la voit. Il ne nous présente pas le «rêve américain » : pas de star, d’acteurs ou de chanteurs qui brillent à Hollywood, mais les gens tels qu’ils existent (une femme de ménage, un serveur, des ouvriers...). Ce sont des gens que l’on rencontre tous les jours, dans la rue, au supermarché... Ils sont statufiés dans un épisode de leur vie. Les personnages sculptés de Hanson nous paraissent réelsparce que leurs attitudes, les moments où ils sont plongés dans leurs pensées et leurs accessoires nous sont familiers. Le but du sculpteur -qualifié d’« hyperréaliste »- est de faire une critique de la société américaine, en montrant le racisme, la pauvreté, les personnes maltraitées. Duane Hanson réalise toujours ses sujets avec tact et compassion et met en scène leur fragilité, leur...
tracking img