Sur les boiteux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (411 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
RÉSUMÉ #1: SUR LES BOITEUX

Cet essai traite de l’ignorance de l’être humain.
En 1582, il y eut une réforme du calendrier qui fit en sorte qu’on raccourci l’année de 10 jours. Les effets de cechangement (qu’ils soient positifs ou négatifs) ne se sont jamais fait sentir. Évidemment, notre seul moyen de calculer le temps est les ans.
«Nous sommes tous les jours dans le doute, ne sachant pasbien quelle forme les autres peuples lui ont diversement donnée et quelle était la manière d’en user.»
Nous sommes constamment dans l’incertitude face aux heures, aux jours et même aux mois. Ce n’estpas étonnant si l’on considère qu’à cette époque l’astronomie n’avait pas encore établie le mouvement de la lune.
«Les hommes, devant les faits qu’on leur expose, passent plus volontiers leurtemps à en chercher la raison qu’à en chercher la vérité.»
En fait, nous sommes constamment à la recherche des causes, et des conséquences (qui soit dit en passant ne seront jamais accessible à l’hommecar nous ne faisons que les subir) sans s’attarder à l’essentiel, les faits.
Un des meilleurs exemples pour illustrer ce phénomène est «la tendance innée chez les hommes de développer des rumeurs.»On dit que la vérité et le mensonge sont très semblable; il n’est donc pas rare de constater que certain individus utilisent des éléments faux afin que leur histoire paraisse plus ‘’vraie’’. Donc parla nature de l’homme de servir son propre intérêt, il met la société au complet dans l’erreur.
«L’erreur individuelle crée d’abord l’erreur publique, et, à son tour, l’erreur publique crée l’erreurindividuelle.»
On dit que pour atteindre la vérité, il faut un être impartial et sans idées préconçues. Il est donc possible de croire que la renommée ne s’en tient jamais à la vérité. Le monde danslequel nous vivons n’est qu’illusion et toutes ses erreurs proviennent de notre crainte de faire face et d’avouer notre ignorance.
Nous devrions prendre exemple sur le style de la Rome ancienne où...
tracking img