Svt 2008

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (300 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fonctions des mythes dans la création littéraire et la formation de l’individu

Corpus propose une réflexion sur le mythe, leur omniprésence dans la société occidentale au cours de siècleset leur actualité. Aujourd’hui les mythes ne sont pas morts,

• Dans la création littéraire :

- Texte 1

A travers le mythe, les auteurs donnent la base de la sociétéd’aujourd’hui

Les mythes ont nourri notre monde occidental

- Texte 2

o Mythe sont à l’origine de l’acte littéraire

o Les écrivains entretiennent du mm couples relations indissociables avec ces histoires fondamentales qu’ils vont reprendre à leur compte et dont ils ne vont cesser d’enrichir, voire de modifier le bruissement.

- Texte 3- Texte 4

o le mythe à une fonction illustrative, c’est la réécriture du mythe du minotaure et du labyrinthe (reprise de figures traditionnelles comme la dévoration, celle del’ogre..).

o Le mythe nourri notre littérature

o Par leur permanence ce sont des références culturellement incontournables en littérature et dans l’institution scolaire. Germinal reprendle mythe du minotaure, ce monstre enfermé dans un labyrinthe auquel on donnait en pâture chaque année 7 jeunes gars er filles d’Athènes. C’est donc une grande figure dévoratrice etterrifiante. C’est sont bien en l’occurrence ces image qui apparaissent dans cet extrait. Le nom donné par Zola est le « voreux » (formé sur la base de dévoré et voracité). La mine représente lelabyrinthe par le dédale de galerie, un lieu obscur. Le puits de mine et la machine qui acheminent les mineurs dans les galeries prennent la place du minotaure.

- Texte 4

Notre sociétéoccidentale est donc très redevable au mythe. Il faut les maintenir vivants car ce sont des références culturellement incontournables et indispensable à al formation de l’individu ;

Conclu
tracking img