Symbolisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (859 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Quand Jean Moréas publie, en septembre 1886, le Manifeste du symbolisme dans le Figaro littéraire, et que Georges Kahn lance son journal le Symboliste, cela fait longtemps que le symbolisme est dansl'air du temps. Cette nouvelle doctrine poétique s'inscrit en effet dans le droit fil du romantisme et de l'art pour l'art. Son but est de réaffirmer la primauté de l'art et de la poésie sur laconception réaliste et matérialiste du monde. Le symbolisme réagit ainsi, sur le plan philosophique, contre le positivisme (qui voit tout en termes de faits « positifs », que la science doit expliquer), et,sur le plan artistique, contre le naturalisme.
Autour de quelles personnalités ce mouvement se forme-t-il ? Touche-t-il tous les arts ? Le mouvement est en premier lieu poétique, maistouche aussi la peinture et la musique.
Dans le domaine théâtral, on retiendra le nom du Belge Maurice Maeterlinck (_Pelléas__ et Mélisande_). En musique, les artistes majeurs sont l’Allemand RichardWagner et son œuvre magistrale _l'Anneau des Niebelungen,_ mais aussi Claude Debussy (qui met en musique l'Après-midi d'un faune sur un texte de Mallarmé), Maurice Ravel et Gabriel Fauré.
Enpeinture, on peut citer Gustave Moreau, Odilon Redon, Puvis de Chavannes, mais aussi l’Autrichien Gustav Klimt ou le Norvégien Edvard Munch.
Comment expliquer le nom du mouvement ? Qu'est-ce que lesymbole pour les symbolistes ? Pour expliquer le nom donné au mouvement, Moréas écrit, dans un article du Figaro, que la poésie cherche dans les apparences sensibles « leurs affinitésésotériques [cachées] avec des Idées primordiales ». Cette théorie est en accord avec la pensée que Baudelaire professait trente ans plus tôt : « C'est cet immortel instinct du Beau qui nous fait considérer laTerre et ses spectacles comme un aperçu, comme une correspondance du ciel. » Et encore : « C'est à la fois par et à travers la poésie, par et à travers la musique que l'âme entrevoit les splendeurs...
tracking img