Technique et bonheur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (563 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet : Le progrès technique entraîne t il le bonheur ?
Aperçu du corrigé : Le progrès technique entraîne t il le bonheur ?

progrès : Evolution de l'humanité ou de la civilisation vers un étatsupérieur. Au sens strict, ce mot implique une amélioration, un perfectionnement.
technique : Du grec "tecknè", "art, métier". Procédés de travail ou de production qui supposent un savoir-faire. Latechnique désigne aussi les applications de la science proprement dite.
bonheur : Etat de satisfaction parfaite, de contentement du corps, du coeur et de l'esprit.

On peut partir du constatempirique [de fait] selon lequel, bien que l’homme ait connu de grands progrès techniques jusqu’à nos jours, nous ne sommes pas tous heureux. Et sommes-nous plus heureux que nos ancêtres ? Pourtant, ilest vrai que nous mettons souvent notre bonheur dans le progrès technique (nous pouvons dire, par exemple, quand nous aurons des aspirateurs qui feront le ménage tout seuls, nous vivrons mieux, leslivres de science fiction sont remplis d’inventions techniques de cette sorte ; mais, également, de fait, nous cherchons souvent à acquérir le dernier fruit de la technique, en pensant qu’il nous rendraplus heureux). Comment concilier ces deux constats de fait ? Sommes-nous plus heureux que nos prédécesseurs, et nos successeurs seront-ils plus heureux que nous ? Le bonheur est-il lié de manièrenécessaire au progrès technique [il ne s’agit pas de se demander si on e peut être heureux que par la technique, mais si la technique rend forcément heureux] ?

Le bonheur est-il lié de manièrenécessaire au progrès technique [il ne s'agit pas de se demander si on e peut être heureux que par la technique, mais si la technique rend forcément heureux] ? Proposition de plan : 1. Le progrès techniquepermet de se détacher des nécessités naturelles. a) Nous vivons plus en sécurité, nous craignons moins pour notre vie et nous vivons de manière plus confortable. Texte : Kant, Idée d'une histoire...
tracking img