Techno

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1889 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mars 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Page de garde
Sommaire

Présentation générale page 1
L’architecture romane page 2
L’architecture gothique page 3
La renaissancepage 4
L’architecture baroque page 5
Le classicisme page 6
L’architecture néoclassique page 7
L’architecture victoriennepage 8
Le style néo renaissance page 8
Le style néogothique page 9
Le style second empire page 10
Le style beaux-arts page 11
Le stylemoderne page 12
L’architecture art-déco page 13
La blobitecture page 14

L'architecture romane s'est développée en Europe au cours du Moyen Âge (v. 950 ~ XIIe siècle). Il est possible de lacaractériser par la réinterprétation de la voûte romaine antique, généralement en plein cintre. Les colonnes qui supportent les arcs sont typiquement cylindriques et surmontées de chapiteaux souvent sculptés avec des représentations d'animaux ou de plantes ou encore de symboles plus ou moins géométriques.
le terminologie "art roman" apparaît pour la première foi en 1818.

Toute définition del'architecture romane telle que celle qui précède est nécessairement réductrice dans la mesure où cette architecture recouvre des réalisations d'une grande variété et construites sur une longue période. On attribue parfois le qualificatif de « roman » à des édifices dont la datation est très incertaine, simplement parce qu'on y retrouve des techniques ou une ambiance qui semblent romanes àl'observateur moderne : voûte en berceau, arc en plein cintre ou chapiteaux historiés par exemple… En fait, il existe des édifices romans charpentés et non voûtés (dans les pays scandinaves surtout), tandis que le berceau en plein cintre est plutôt l'exception par rapport à l'arc légèrement brisé. Enfin, bien des chapiteaux romans ne sont pas historiés.

L’architecture gothique :
Ce sont les Italiensde la Renaissance qui ont nommé gotico « gothique » ce style initialement nommé opus , mot à mot "œuvre française", c'est-à-dire « manière de bâtir en Île de France ». Le terme « gothique » est semble-t-il utilisé pour la première fois par le peintre Raphaël vers 1518 dans un rapport au pape Léon X sur la conservation des monuments antiques : Raphaël considère que les arcs en ogive del'architecture gothique rappelle la courbure des arbres formant les cabanes primitives des habitants des forêts germaniques - un mythe qui refera surface chez les romantiques - et fait référence, de manière neutre, à l'art gothique du Ve siècle, désignant par contre le francigenum opus médiéval sous le terme art tudesque[]. « Gothique » est ensuite repris dans un sens péjoratif par le critique d'art GiorgioVasari en 1530, faisant lui référence au sac de Rome par les « barbare » goths. L'art gothique était donc l'œuvre de barbares pour les Italiens de la Renaissance, car il aurait résulté de l'oubli des techniques et des canons esthétiques gréco-romains
La plupart des archéologues et des historiens de l'art réfutent ce jugement et montrent que, par rapport à l'architecture romane qui la précède,...
tracking img