Terminale

Pages: 1 (250 mots) Publié le: 3 mars 2011
Introduction
Nous allons expliquer le texte de Thomas D’Aquin tiré de la Somme Théologique qui aborde la question extrêmementclassique de l’opposition existante entre le légal et l’équitable. On peut le situer dans la lignée D’Aristote au sens où il insiste sur ladifférence entre la loi et l’esprit de la loi. Ce qui domine dans cet extrait est la thèse du philosophe, il affirme que l’application de la loipeut être néfaste voire même contraire à son but. C’est pourquoi il faut accepter une application au cas par cas et envisager chaque casen particulier et l’évaluer en fonction de ses particularités propres. Chaque cas est donc relatif et sujet à différentesinterprétations ce qui accentue les difficultés d’analyse. On peut dire que l’idée générale du texte est de poser la loi comme elle a été faite c’estàdire sans pouvoir s’adapter à toutes les situations humaines. Il va donc de soi qu’appliquer la loi à un cas inapproprié est dangereux,l’homme ne peut donc pas vivre en suivant ses commandements sans les adapter au cas très particulier de chaque affaire, il ne s’agit donc pas decéder à la solution de facilité qui pourrait nuire à la sécurité de chacun, par exemple les dépôts. Jusqu'où la loi peut-elle être remiseen cause ? Est-il vraiment raisonnable de l'appliquer, en des circonstances qui pourraient être contraires au bon ordre public ?
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Terminal
  • Terminal
  • Terminale es
  • terminale
  • Terminale s
  • Terminale s
  • Terminale
  • Terminale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !