Texte spinoza

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1026 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Baruch Spinoza, grand philosophe du XVIIe siècle, était un penseur rationaliste et solitaire. Rejeté à son époque et considéré comme athée alors qu’il était juif, il fût souvent incompris et marqua profondément la pensée contemporaine. En 1670, le philosophe publie anonymement le Traité théologico-politique qui sera alors beaucoup controversé ; l’ouvrage est condamné en 1674. Dans cette œuvre,Spinoza défend la liberté de philosopher et souligne que ce droit est essentiel à la paix, que le contredire n’amène qu’à la révolte. Cette liberté est donc nécessaire à la survie de l’Etat. On relève dans cet extrait du Traité théologico-politique, l’auteur nous présente deux thèses. La première consiste à définir les relations entre la Foi et la Philosophie, qui est ici le thème principal. Quelsdoivent être les rapports entre la Philosophie et la Foi selon Spinoza ? Et la seconde, qui elle, nous interroge sur la définition essentielle de la Foi d’après l’auteur : Selon la définition de Spinoza, la Foi à-t-elle un rôle protecteur pour la Paix entre les hommes ? Nous allons donc étudier ce texte afin de répondre …

Spinoza, dans la première ligne, associe la « Foi », soit le modereligieux de la croyance, la confiance absolue que l’on accorde à Dieu, à la « Théologie », c'est-à-dire au système des dogmes de la Foi, fondés sur l’autorité de l’Eglise. Il explique qu’il n’existe aucun « commerce », donc aucun échange, aucunes influences réciproques entre la Philosophie et la Foi. Il marque bien la séparation de ces deux disciplines, montrant bien qu’elle n’ont aucun rapport l’uneavec l’autre.

De quelle manière Spinoza va-t-il définir l’absence de liens entre la Philosophie et la Foi ?

En effet, pour l’auteur, les deux domaines sont « entièrement différents » (ligne trois) et comme le suggère l’emploi de l’adverbe « entièrement », qui souligne bien la force de la séparation entre la Foi et la Philosophie, aucune communication ne se fait entre ces deux disciplines.Spinoza va tout d’abord comparer ces doctrines dans leurs buts et leurs fondements. Donc dans leurs finalités premières et dans l’ensemble des éléments essentiels qui servent de base à ces conceptions.
Il confronte alors l’objectif de la Philosophie, à celui de la Foi, en précisant que la vérité est l’unique finalité de la discipline philosophique. Il met en parallèle celui de la Foi, à savoirl’obéissance et la piété, (Spinoza pense ici la dévotion à Dieu, ainsi qu’au respect de la religion). Les buts de la Philosophie et de la Foi sont donc très distincts, et le plan sur lequel Spinoza développe ses idées est de plus très remarquable, car il ne s’intéresse non pas au contenu de ces doctrines, et à leurs activités intellectuelles, mais à leur nature même. Spinoza construit sa thèsesur la comparaison des origines et des finalités de la Philosophie et de la Foi. Il parle ici des méthodes et non des fonctionnements, de ces disciplines.
Ensuite, il compare donc les fondements de ces deux domaines. D’après lui, la base même de la Philosophie est entièrement constituée des « notions communes » (ligne cinq), soit des vérités les plus élémentaires, provenant uniquement de la« Nature seule » (ligne six). Mais ce qui distingue la Philosophie de la Foi dans leurs fondements est sans doute que seule l’Histoire, en tant que domaine d’étude, et la philologie du Livre Saint, constituent la base de cette discipline religieuse.
L’auteur oppose ici les origines de ces doctrines et met en évidence l’indépendance régnante entre la Foi et la Philosophie. En effet, « La Foi reconnaîtdonc à chacun une souveraine liberté de philosopher […] » le verbe à valeur d’indicatif montre que Spinoza s’exprime ici sur le plan de l’essence, concernant la Foi et la Philosophie. Il rétablit l’essence même des choses, et les présente comme sans parenté aucune, ni influence entre elles. Selon l’auteur, la Philosophie doit être libre dans ses réflexions et ses pensées. Elle doit débuter ses...
tracking img