Commentaire spinoza

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (941 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire de texte n°1 : Spinoza

Le thème de ce texte est la notion de liberté. Mais qu'est-ce que le la liberté? Après avoir énoncé les préjugés que les hommes ont sur la nature de liberté ,Baruch Spinoza les approfondi dans une analyse rigoureuse où il à pour but de « clarifier » les choses. Le raisonnement de Spinoza s'effectue en plusieurs , et plus précisément deux étapes. Toutd'abord la thèse de Spinoza est la suivante : L'homme n'est pas libre lorsqu'il agit en son propre intérêt et dans son intérêt immédiat car dans ce cas il serait esclave , l'homme agit librement lorsqu'ilagit avec raison. La première partie du texte explique cette thèse , quand à la deuxième partie du texte elle en décrit les conséquences.

Pour commencer la première phrase du texte commence parl'énoncé d'idées reçues. L'emploi du pronom personnel « on » le confirme en indiquant une généralité. Ces préjugés mettent en opposition le statut d'esclave et celui d'homme libre en donnant une« définition » rapide de chacun d'entre eux. Par ce procédé Spinoza à voulu situer le lecteur dans la démarche explicative qu'il entreprend. Après cela il y a une discussion des ces préjugés énoncés précédemment« cela n'est pas absolument vrai » , ce qui veut dire qu'ils le sont en partie mais pas totalement. De cette façon il es clair que le fait d'agir librement ne consiste pas uniquement à agir comme bonnous semble dans le seul but d'assouvir nos désirs car il n'est pas vrai de dire que la recherche du plaisir immédiat nous rende vraiment heureux. Spinoza emploi le mots « captif » , un captif est unprisonnier , un esclave. Ici le captif est dépourvu de quelque choses , d après le texte on emploi le terme «  incapacité » , cela voudrait dire que le captif est celui qui est incapable de faire cequi serait vraiment bon pour lui.
Dans ce texte alors c'est l'idée d'intérêt personnel qui serait l'essence même de la différence entre liberté et servitude. Or il est faux de dire qu'il est...
tracking img