The daily detroit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (925 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
por ps,xu n zhe hf rgoi ctu ecris une lig ne sur tes feu illes habitu elles et tu compte combien de mots tu as dans ta ligne puis tu divise 400 par le nombre que tu as! pareil pour 250! ça tedonnera le nombre de lignes
nr ruman uscrit, on doit mettre 10 m ots par li gne apr és to ut dépe nd de la ta ille de ta feui lle ma is bon..
400 mo ts ça fer ait don c 40 lign es
et 250 m ots 25 lig nesru ieu qizu hh dsu hse eyy zeh ye hdc ez dhc e
geSi j'fumais j'aurais pété une clope,
J'déborde d'inspiration, pas besoin de drogue,
Si Paris va bien Maitre Gims pète la forme,
Wesh lemilliardaire, cristal montécristo.

La, la la la, La, la la la, la la la
La, la la la, La, la la la, la la la
La, la la la, La, la la la, la la la
La, la la la, La, la la la, la la la

Couplet 1 : [Lefa ]

Mon arrivée fait l'effet d'un coup dans le plexus,
J'vais pas dire de dinguerie sinon va falloir que j'm'excuse,
J'me dirige vers l'Apogée, j'ai tout prévu pour là-haut,
Là on s'équipepas de pistolet à eau,
Dite aux touristes qui bêtement sourient,
Qu'la visite de Panam n'est pas absente de tout risque,
Ces rues pourissent, des mif' (famille) de souris s'cachent dans les déchetsdont les char-clo s'nourissent,
C'est ma ville, oui c'est Panam town
Bisou à tout ceux qui disent qu'on restera pas long time
Dites aux jaloux qui peuvent s'en mordre fort les fesses,
TriplePatine In Your Mother Fuckin' Face.

Refrain : [ Maitre Gims ]

Si j'fumais j'aurais pété une clope,
J'déborde d'inspiration, pas besoin de drogue,
Si Paris va bien Maitre Gims pète la forme,Wesh le milliardaire, cristal montécristo.

La, la la la, La, la la la, la la la
La, la la la, La, la la la, la la la
La, la la la, La, la la la, la la la
La, la la la, La, la la la, la la laCouplet 2 : [ Maitre Gims, Black M ]

Avec le style que j'ai, mes opposant je les gênes
Mais c'n'est qu'un simple texte en attendant l'apogée
A la prochaine, quand y'a du fric, y'a des...
tracking img