Thomas moi !

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (320 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le problème posé par le sujet réside dans le fait que si l’on décide de ne pas faire confiance à nos sens, il semble que toute saisie de la réalité nous soit alors interdite.D’un autre côté, si l’on considère que nos sens sont fiables, il nous faut alors porter autant de crédit à nos rêves qu’aux perceptions qui nous parviennent lorsque nous sommeséveillés. Quelle que soit l’option pour laquelle on se décide, on doit ainsi opérer un pari risqué sur le sens que l’on accorde aux notions de réalité et de vérité. La question pourraitalors se résumer ainsi : nos sens nous permettent-ils de saisir la vérité du réel ou faut-il y accéder par un autre biais ?

sens

Tout ce que je sais du monde, je le sais àpartir d'une expérience sensible sans laquelle rien ne pourrait être appréhendé. Les sens désignant les organes intermédiaires entre moi et l'univers, ils paraissent, initialement,entièrement dignes de confiance, car ils paraissent fonder mon vécu, qui s'origine en eux.Dignes de confiance, d'abord, en ce qui concerne ce vécu à proprement parler. Après tout,le concept, la notion, l'idée semblent multiples et surtout construits. Or mes sens semblent m'apporter une vérité immédiate et initiale. L'immédiateté n'est-elle pasinsoupçonnable ? Il y a, en première approche, une dimension privilégiée de l'expérience obtenue par les sens, par l'odorat, la vue ou l'ouïe. Il y a, dans mes sens, dans ces couleurs qui mesont apportées, des traits qui paraissent immédiats et clairs et, par conséquent, je ne vois pas pourquoi je les mettrais en doute. Les sens m'apportent des impressions ou qualitésimmédiates indubitables. Cette tâche rouge que je vois sur le tapis n'est-elle pas un irréductible ?

Plus d'informations sur le sujet : Puis-je faire confiance à mes sens
tracking img