Thomas van houtryve

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 46 (11357 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La nécessité de l’athéisme
Pourquoi ne pas croire

Bien que beaucoup d’excellents sites sur Internet fournissent d’excellentes raisons d’être athée, aucun d’entre eux, à ma connaissance, ne rassemble en un seul endroit la totalité de ces raisons . Cet essai tente de remédier à ce manque . Il représente un effort pour collationner de manière rationnelle la totalité des arguments en faveur del’athéisme, en dressant la liste des des raisons valides , majeures et mineures, pour être athée . Bien qu’aucun des articles de la liste ne tente d’être exhaustif quant à son argumentation spécifique, chacun d’entre eux trace néanmoins une ligne générale et donne des liens exploitables pour l’approfondir .

Cet essai se subdivise en trois sections . La première reprend les raisons d’évidence . Cesont des constatations de faits qui montrent que , quelle que soit l’interprétation que l’on en donne, l’athéisme paraît nettement plus crédible que le théisme . Certains de ces faits s’opposent au théisme en général, d’autres interpellent plus particulièrement une religion spécifique. Toutefois, même les faits qui invalident une religion en particulier rendent l’athéisme plus pertinent . Eneffet, si une seule des possibilités est anéantie, cela rend les autres possibiltés plus vraisemblables. Par conséquent, l’athéisme .

Pour décider ce qui constitue une preuve, cet essai utilise le critère de surprise . Un fait observable peut être considéré comme une preuve s’il n’est pas surprenant en regard de l’hypothèse . En effet, cela signifie que l’hypothèse de départ rend le faitvraisemblable , dans le cas où elle est vraie . Si le fait observé est surprenant, cela signifie que l’hypothèse a de grandes chances d’être fausse . Par exemple, je laisse un bol plein de lait dans ma cuisine et le lendemain je retrouve le bol de lait vide et toute ma cuisine propre et bien rangée, y compris le bol . Cela n’a rien se surprenant si l’hypothèse est que ma maison est habitée par des lutinsqui font le ménage en échange de nourriture . Par contre , si l’hypothèse de départ est que les lutins n’existent pas, cette observation devient surprenante . Elle constitue par conséquent une preuve de la première hypothèse contre la deuxième .

La deuxième partie reprend des arguments moraux : des cas où la nécessité de se conduire de manière morale favorise l’athéisme, où les comportementrequis par certaines églises ou certaines sectes apparaîssent immoraux .Si l’on croit, comme je le crois, que la Moralité est un fait socialement objectif et que le bien ou le mal sont des constantes, quoiqu’en disent certains, il s’ensuit que nous sommes moralement obligés de rejeter tout système de croyance religieuse qui encourage ou évite de condamner des actes que nous considérons commeimmoraux . Il est clair que le rejet d’une religion pour des raisons de moralité n’est pas une preuve en faveur de l’athéisme . Cependant, même si les prétentions d’une religion à propos du monde étaient justes, nous n’en serions pas moins contraints de rejeter cette religion à cause de son immoralité .Et ceux qui ne peuvent accepter l’idée d’un dieu mauvais devront nécesairement conclure qu’unereligion immorale ne peut être que fausse . En tout cas, cet essai essaiera de montrer que toutes les religions ont des aspects immoraux .

La partie finale donne des raisons pratiques d’être athée : des raisons qui montrent que l’athéisme a, bien plus que le théisme, des effets positifs dans la vie d’une personne . Ces raisons ne donnent pas d’arguments décisifs en faveur de l’athéisme . Toutefois,si on est déjà ébranlé par les raisons d’évidence et les raisons morales, elles constituent des incitants importants pour adopter et développer une vision du monde choisie .

Raisons d’évidence

La religion exige la foi et décourage toute tentative d’expérimentation ou de contrôle rationnel . Ce fait n’est pas surprenant pour un athée, il l’est sans conteste pour un théiste .

Rarement,...
tracking img