Tpe le diester

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4938 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire | |

Introduction 3

I / La filière de production du biodiesel 4

1.1 / La culture 4

1.2 / La transformation agro-industrielle 5

1.3 / Le raffinage 8

1.4 / L’Europe, leader mondial dans la production d’EMHV 8

1.5 / Bilan de la production 8

II / Utilisation et combustion du Diester 10

2.1 / Un carburant de plus en plus consommé10

2.2 / La combustion du Diester 11

III / Bilan écologique et environnemental du Diester 14

3.1 / Les émissions de gaz à effet de serre 14

3.2 / Les avantages du biodiesel 15

3.3 / Les inconvénients 15

Conclusion 16

Annexes 17

A.1 / Ressources 17

A.2 / Présentation orale du TPE 17

|Introduction|

Pendant le choc pétrolier de 1973, qui provoqua une hausse considérable du prix du baril de pétrole, le gouvernement français de l’époque mit en œuvre une politique en faveur des biocarburants. Il était alors question de limiter les effets de la crise pétrolière grâce à l’accession à une indépendanceénergétique. Mais la fin de la crise stoppa très vite toutes les recherches en cours.

Aujourd’hui, comme en 1973, les biocarburants sont remis à la une de l’actualité, mais plus seulement pour diminuer la dépendance énergétique. Ainsi, le réchauffement climatique, dénoncé par les chercheurs et les associations écologistes, a interpellé l’opinion publique et les gouvernements pour uneréduction des gaz à effet de serre. De plus, on évoque une "fin du pétrole" à une date indéterminée bien qu’il reste encore un certain nombre de réserves connues et peut-être des gisements qui n'ont pas encore été découverts. Les biocarburants posent donc la question de nos besoins énergétiques et de la sauvegarde de l’environnement.

Nous étudierons plus particulièrement le biodiesel ouDiester, à travers la problématique de son processus de fabrication, de son utilisation, et du bilan écologique qui en résulte. Après quelques éléments nécésssaires de définition, seront abordés les points suivants :

I / La filière de production
II / Utilisation et combustion du Diester
III / Bilan écologique et environnemental

Préambule
[pic]

Actuellement, il existe deux grandstypes de biocarburants :

▪ L’alcool, appelé aussi bioéthanol, est produit par la fermentation de plantes riches en sucres (betteraves, topinambours, cannes à sucres …). Le plus gros producteur de bioéthanol est le Brésil, où il est utilisé à l’état pur dans des moteurs adaptés, dit « flexibles ». En Europe, l’éthanol est d’abord transformé en ETBE (éthyl-tertio-butyl-éther), avant d’êtremélangé à l’essence. La législation limite l’incorporation, dans l’essence, de l’éthanol à un taux de 5% et l’ETBE à 15%

▪ Le biodiesel est fabriqué à partir des plantes contenant de l’huile végétale (colza, tournesol, soja …). L’huile végétale brut n’est pas utilisée car elle est considérée comme incompatible avec les moteurs actuels. Elle subit donc une transformation chimique puis estmélangé au gazole pour produire du biodiesel.
Il est actuellement utilisé par 50% des Français. En effet, le Diester (nom de commercialisation du biodiesel) subit une incorporation banalisée dans le gazole disponible à la pompe. C’est à dire qu’il est mélangé au carburant à un taux maximum de 5% par les compagnies pétrolières, notamment pour ses qualités lubrifiantes et parce qu’il peut-êtreutilisé sans problème dans les moteurs diesel. De plus, de nombreuses collectivités et entreprises sont partenaires de ce carburant. Il est donc l’un des biocarburants les plus utilisés en France. Nous nous attacherons à l’étude de ce dernier.

|I / La filière de production du biodiesel |

La...
tracking img