Tpe sur les camps d'extermination

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3536 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Survivre à un camp d’extermination
Comment a-t-on pu rester libre malgré la déshumanisation et l’humiliation subies dans un camp d’extermination?
Intro: Définition philosophique du paradoxe de la liberté, wagons, Shoah
I- La mise en œuvre de la mort industrielle
L’arrivée au camp

Le wagon, première étape de l'anéantissement
Lors de la déportation, des convois partaient de plusieursghettos comme Varsovie, Cracovie, Lublin,Łódź, après une rafle.

A l’intérieur de chaque wagons à bestiaux, des dizaines de juifs étaient entassés, privés de nourriture, d’eau et de soleil, avec un seul récipient en plein milieu utilisé pour leurs besoins. Un voyage de plusieurs jours voire plusieurs semaines, rempli de sanglots, de peurs et d’agonies. Parfois la moitié de ceux qui avaient étéréduits à du bétail, à un simple troupeau dans ces wagons, périssait avant même d'arriver au camp car les conditions d'acheminement étaient plus que précaires.
Pendant l'hiver, les convois s'arrêtaient soit pour faire monter des autres condamnés soit pour laisser quelques juifs descendre du wagon pour qu'ils aillent chercher de la neige ce qui leur permettra de boire un peu.
Ce voyage était lapremière épreuve qu'ils avaient à surmonter.

Arrivés sur le quai, le train devait être rapidement vidé de ses déportés et des cadavres afin de repartir le plus vite possible vers les ghettos.
judenrampe

2) La dépossession
A l’arrivée au camp, les Juifs croyaient qu’ils allaient enfin pouvoir respirer l'air de dehors, se rassasier mais lorsque le train s'arrêta et ouvrit ses portes, lesdéportés étaient tirés des wagons avec une grande violence, les chiens des SS leur mordaient les mollets férocement tandis que les officiers nazis leur envoyaient des coups de matraques à l'aveuglette. Les ordres des SS fusaient de toutes parts : « Laus !! Schnell !! Raus !! ». En quelques minutes, les juifs étaient dépossédés de tout leur biens: valises, nourriture, objets de valeurs et liberté.Les juifs épuisés avaient eu pour ordre de se ranger en colonnes parfaites et de marcher au pas malgré la fatigue. Ils obéissaient aux SS car si un malheureux faisait un écart, trébuchait ou faisait quelque chose que les SS avaient interdit il serait battu ou mordu par les chiens sous le regard effaré de ses amis ou sa famille. De simples coups de feu étaient tirés en l’air pour essayer d' effrayerles « trainards ». Personne ou très peu de gens étaient tués lors de cette étape. Après quelque kilomètres de marche ils arrivaient au camp. Sur le grillage apparaissait un phrase décrivant une partie du vice allemand. A Auschwitz, on pouvait lire: « Arbeit Macht Frei » ce qui veut dire « le travail rend libre ».
Une conviction à laquelle bons nombres de personnes ne pouvaient s’empêcher decroire, espérant pouvoir garder un minimum de chance devant cette promesse qui leur était faite.
Ils ne leur restaient alors plus que quelques pas à faire avant d’être triés tels de vulgaires marchandises. Le processus de déshumanisation entrait dans ses étapes ultimes.

3)Le tri sur la rampe d’arrivée
Survenait alors la violence morale:perdre les êtres qui leurs étaient chers et ne pas êtresur de les revoir un jour.
Ils étaient ensuite triés par âge et par sexe, puis ceux qui étaient descendus par hasard du mauvais côté étaient conduits vers les chambres à gaz. |

Dans les chambres à gaz

L’abattoir industriel
Les camps d'extermination nazis furent construit dans l'unique but de perpétrer des meurtres de masse. Ils étaient presque uniquement des "usines de mort".Plus de trois millions de Juifs furent exterminés dans les camps d'extermination , ils étaient soit gazés, soit abattus. Le premier camp d'extermination fut celui de Chelmno, qui ouvrit dans le Warthegau (la partie de la Pologne annexée à l'Allemagne) en décembre 1941. Là, des Juifs, mais aussi des Tsiganes, furent assassinés dans des camions à gaz mobiles. En 1942 , les nazis ouvrirent les camps...
tracking img