Traduction en classe de fle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5766 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire
Introduction 3
1. Traduction en classe 5
2. Histoire des méthodes et la place consacrée à la traduction 7
3. Opinions et conseils des professeurs de FLE 10
4. Reflexions personnelles sur la traduction pédagogique 13
4.1. Avantages de la langue maternelle 14
4.2. Défauts de la langue maternelle 15
Conclusion 17
Bibliographie 18
Darba vērtējums 19

Introduction

Ontous a étudié des langues étrangères et on sait que ce n’est pas facile. Il y a toujours quelque chose qui ne marche pas si bien comme on voudrait. Et ici, le travail d’enseignant commence. Il doit trouver les meilleurs moyens pour enseigner une langue étrangère et penser comment faciliter le processus l’enseignement – apprentissage. Parfois l’enseignant choisit d’utiliser la langue maternelle enclasse de langue étrangère. Mais est – ce que c’est bien de le faire ? Dans ce travail, nous allons l’éclaircir.
Maintenant, la situation est très compliquée car il n’y a pas d’opinion commune comment mieux enseigner des langues étrangères et le professeur choisit ce qu’il trouve bon. En outre, les linguistes disputent de la traduction en classe. Beaucoup d’eux pensent qu’il faut éviterla langue maternelle en classe de langue étrangère parce que cela empêche le développement d’apprentissage. À notre avis, la langue première (langue maternelle) est indispensable en classe d’une langue étrangère et nous allons le prouver.
Le sujet du travail d’année est «Traduction en classe de FLE».
La présente étude a pour objectif de comprendre si la langue maternelle estindispensable en classe de FLE ou, peut-être, elle-même empêche le processus d’apprentissage.
Pour que nous puissions atteindre l’objectif, nous avons déterminé les tâches à faire:
1. Faire des recherches sur la littérature de la traduction pédagogique et de l’utilisation de la langue maternelle en classe de langue étrangère.
2. Examiner le développement des méthodes de lavue historique et éclaircir le rôle de la traduction dans ces méthodes.
3. Analyser les autres opinions de professeurs de langue étrangère sur la traduction en classe et comment ils utilisent les exercices de traduction.
4. Trouver les qualités et les désavantages de traduction pédagogique, de l’utilisation de la langue maternelle et éclaircir le meilleur moyen commentenseigner une langue étrangère.
L’hypothèse : On ne peut pas éviter entièrement la langue maternelle en classe de FLE.
Les méthodes :
1. Analyser la littérature théorique.
2. Résumer les avis de professeurs de FLE.
3. Analyser les défauts et les qualités de la traduction pédagogique.
Dans le travail, nous utiliserons la littérature qui a été mise aupoint par des didacticiens, des théoriciens et des linguistes de FLE.
Dans un premier temps, nous proposons des définitions de la traduction, de la traduction pédagogique et de la pédagogie de la traduction pour voir des différences et ne pas les confondre. Nous y présentons aussi la version et le thème qui sont les exercices principaux de la méthodologie traditionnelle. Dans un deuxièmetemps, nous décrivons brièvement l’histoire des méthodes et la place consacrée à la traduction au cours des années ainsi que la situation présente. Dans un troisième temps, nous analysons des opinions de professeurs qui ont déjà choisit – utiliser la traduction ou non. Dans un quatrième temps, nous procédons à une analyse de qualités et de défauts de la traduction. Nous trouvons nos arguments pourquoil’on doit utiliser la langue maternelle au processus d’enseignement mais aussi pourquoi ce n’est pas nécessaire. Finalement, nous consacrons la dernière partie pour les conclusions.

1. Traduction en classe

Lorsqu'on apprend une langue étrangère (LE ou L2), on essaye toujours de traduire les phrases et les mots en langue maternelle (LM ou L1) pour comprendre le contenu du texte...
tracking img