Travail et technique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1069 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Philosophie : Dissertation
Le travail et la technique sont-ils des instruments de notre liberté ?

Le travail est l’activité humaine consistant à détourner les processus naturels, à les transformer pour les mettre au service de l’Homme en passant par un effort physique ou intellectuel. La technique réunit tous les procédés de création mis en oeuvre pour parvenir à cette fin. Ces deux notionssont pratiquement indissociables. La liberté quant à elle peut sembler être une notion antagoniste puisqu’elle se définit par l’absence de contrainte.
Le travail et la technique sont-ils des instruments de notre liberté ?
Nous verrons tout d’abord en quoi le travail et la technique peuvent accroitre notre liberté, puis comment ils peuvent dans une certaine mesure nous asservir, et enfin s’il estpossible de bien user du travail et de la technique en préservant notre liberté.

Tout d’abord on peut affirmer que le travail et la technique peuvent accroitre notre liberté.
Le travail est au centre de la vie sociale pour la plupart des individus, et est synonyme de sureté économique. Il permet rencontres et échanges ainsi qu’une autonomie financière. On peut prendre l’exemple des femmes quidepuis 1945 ont largement investit le monde du travail afin de gagner cette autonomie, d’être indépendantes vis-à-vis de leur mari, d’être plus libres.
Le travail et la technique peuvent être considérés comme des atouts destinés à simplifier la vie humaine. La technique permet de déléguer aux machines les tâches les plus pesantes à effectuer. La machine se substitue à l'homme dans de nombreuxdomaines, de l'industriel jusqu'aux travaux domestiques, permettant ainsi de lui accorder davantage de libertés et de minimiser ses efforts. La technique permet donc une amélioration des conditions de vie des hommes et un gain de liberté.
D’autre part, la technique et le travail ont été considérés par certains philosophes comme essences de l’Homme. On peut effectivement souligner que la techniqueest formatrice de l’Homme, que c’est elle qui a permis l’évolution de l’espèce, c’est une conception du travail comme moyen d’émancipation et de maitrise de la Nature et donc d’accès à une certaine liberté. Dans le Protagoras de Platon, Epiméthée (ce lui qui réfléchit seulement après coup) ayant déjà réparti tous les dons entre les animaux n’a plus rien à donner à l’Homme, alors pour remédier à cetoubli Promethée vole à Athéna la technique et à Héphaïstos le feu afin de permettre à l’espèce humaine d’évoluer par elle-même, c’est la seule espèce capable de se perfectionner. L’homme n’a d’être que par le pouvoir faire qu’il met en œuvre, il est donc autonome et libre d’évoluer avec les moyens qu’il invente.

Dans un second temps on peut dire que travail et technique peuvent nous asservir ounous rendre dépendants.
La technique peut être un facteur d’aliénation. Les technologies comme l’ordinateur sont un moyen de communiquer et peuvent servir à s’informer ou même se divertir, cependant il existe des addictions qui peuvent priver l’Homme de liberté puisqu’il reste derrière son écran ne sort plus, et donc ne peut plus s’épanouir en entretenant son corps et son esprit, les personnesdépendantes à ce point sont d’ailleurs appelées des no life, elles sont coupées de tous liens sociaux.
Par ailleurs, le travail nous impose un effort qu’il soit physique ou intellectuel. La technique réunissant divers procédés de recherches et de création se joint au travail et ils peuvent être tous deux considérés comme des entraves à notre liberté. En effet ils conditionnent notre quotidien etnous imposent des contraintes : efforts, horaires etc dont la liberté doit être par définition dénuée. Selon la philosophe américaine Hannah Arendt dans son livre Condition de l’homme moderne, l’idéal de l’homo faber, celui de l’homme technicien capable d’agir sur le monde, a été dépassé par la réalité de l’animal laborans, à savoir celle de l’homme assujetti au cycle de la production mécanique...
tracking img