Triste tropique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1666 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Corrigé du commentaire de texte

Claude LÉVI-STRAUSS, Tristes Tropiques, 1955.

Dans les années 1930, après des études de philosophie, Lévi-Strauss se tourne vers l’ethnologie et dirige deux expéditions au Brésil. Il revient sur cette expérience dans Tristes Tropiques qu’il publie en 1955. Le texte suivant constitue l’incipit de l’ouvrage.

Claude Lévi-Strauss en 2005. UNESCO /Michel RavassardJe hais les voyages et les explorateurs. Et voici que je m’apprête à raconter mes expéditions. Mais que de temps pour m’y résoudre ! Quinze ans ont passé depuis que j’ai quitté pour la dernière fois le Brésil et, pendant toutes ces années, j’ai souvent projeté d’entreprendre ce livre ; chaque fois, une sorte de honte et de dégoût m’en ont empêché. Eh quoi ? Faut-il narrer par lemenu tant de détails insipides, d’événements insignifiants ? L’aventure n’a pas de place dans la profession d’ethnographe ; elle en est seulement une servitude, elle pèse sur le travail efficace du poids des semaines ou des mois perdus en chemin ; des heures oisives pendant que l’informateur se dérobe ; de la faim, de la fatigue, parfois de la maladie ; et toujours, de ces mille corvées qui rongentles jours en pure perte et réduisent la vie dangereuse au cœur de la forêt vierge à une imitation du service militaire… Qu’il faille tant d’efforts, et de vaines dépenses pour atteindre l’objet de nos études ne confère aucun prix à ce qu’il faudrait plutôt considérer comme l’aspect négatif de notre métier. Les vérités que nous allons chercher si loin n’ont de valeur que dépouillées de cettegangue1. On peut, certes, consacrer six mois de voyage, de privation et d’écœurante lassitude à la collecte (qui prendra quelques jours, parfois quelques heures) d’un mythe inédit, d’une règle de mariage nouvelle, d’une liste complète de noms claniques2, mais cette scorie3 de la mémoire : « À 5 h 30 du matin, nous entrions en rade4 de Recife5 tandis que piaillaient les mouettes et qu’une flotille demarchands de fruits exotiques se pressait le long de la coque », un si pauvre souvenir mérite-t-il que je lève la plume pour le fixer ?

1 « gangue » : enveloppe.
2 « claniques » : qui relèvent d’un clan.
3 « scorie » : déchet, résidu.
4 « rade » : bassin maritime naturel.
5 « Recife » : port brésilien.

Ce corrigé a été rédigé par Jean-Luc.

Remarque préliminaire :Ce texte argumentatif tiré d’une œuvre célèbre et emblématique ne posait pas de difficulté particulière. Lévi-Strauss a incarné avec quelques autres intellectuels l’esprit français dans le monde. Il a porté haut le renom de l’école anthropologique française en appuyant sa démarche sur le structuralisme.
Introduction

En 1955, Lévi-Strauss publie Tristes Tropiques, un ouvrage où il relate lesdeux expéditions scientifiques qu’il a menées au Brésil comme ethnologue. L’extrait proposé à l’analyse en constitue les premières lignes.
Ce texte argumentatif nous présente une partie des réticences de l’auteur lorsqu’il s’est lancé dans la rédaction de son ouvrage. Sa tonalité est polémique par le caractère tranché de ses prises de position. Dans le préambule de cet essai, le lecteur peutdécouvrir un début de pacte de lecture en même temps qu’un manifeste de « la profession d’ethnographe ».

Nous nous attacherons à montrer comment ce texte possède quelques-unes des caractéristiques d’un incipit. D’abord nous relèverons ce qui concerne le sujet, le cadre spatio-temporel ; puis nous examinerons le projet de rédaction de Lévi-Strauss dans les écueils qu’il entend éviter ; pour terminer parce qu’il désire nous partager des humbles réalités de l’exercice de sa science.
Développement
A – Le cadre spatio-temporel, le sujet, les personnages

Les premières lignes apprennent au lecteur que l’ouvrage souhaite « raconter [l]es expéditions » de l’auteur au « Brésil » « quinze ans » auparavant, soit avant 1940. Le personnage principal sera moins le « Je » individualiste qui prend la...
tracking img