Trois

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1040 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
fhgpqj ggggggggggg mklllll j ihouhu u uuhk ui u u u u u u u u u u u u u u u u u u u u u u u u u u u u u u u u ff f f f f f f f f f f f f f f f f f f f f f f ff f f f f ff f f f f f f ffffffffffffffffffffffffffff f f f f f f f f f f f f f f f f f f f f f f f f f f e r z r r re rezr er r eg h yjj yr st zt h rhg h h hg hgf g hf g s ehtkl d hg hh hh hhhhhh h h puhçuh ihuçbjh f blb h vj kug y vklbjgfs bh h gv kj n nl n jl njl ,k ,ù,,k,km, k kkkkk k kk k k k k k kk k k k k k k kk k k k k k k k kk k k k kk k k k h h hjf f v vfjfv fjn vv v jn jnn,kllnhbnjnb kj kj jk fkl,lk b gf kj ffLe Colisée, ou amphithéâtre Flavien, dont le nom vient de la statue colossale de Néron qui se trouvait à proximité, a été commencé par Vespasien et achevé parTitus en 80 après J.-C.. Il pouvait contenir jusqu'à 100 000 spectateurs. Sa façade extérieure comporte quatre ordres d'étages desservis par des galeries concentriques et rayonnantes et par des escaliers.
Le Colisée, utilisé pour des combats de gladiateurs, naumachies, des chasses et des supplices, a, d'après la tradition, servi au martyr de nombreux chrétiens.
jgkmpbg hgdgfARLES

Entre l'Italieet l'Espagne, la situation géographique d'Arles sur la Méditerranée lui a conféré un rôle stratégique dans l'empire romain.
En 46 avant JC, Jules César fonde une colonie de droit romain sur le territoire de cette ville qui l’a soutenu lors du siège de Marseille.
Dès lors, la ville se transforme et de splendides monuments romains sont édifiés : le forum, des temples, le théâtre antique,l’amphithéâtre, le cirque romain, les thermes romains…

Sous le règne de l’empereur Constantin, sa prospérité lui vaut le titre de « Petite Rome des Gaules ».
Tout le patrimoine romain est présenté au musée de l’Arles et de la Provence antique : l’architecture et le fonctionnement des thermes romains, les maquettes de tous les monuments antiques, romains et gallo-romains.

Théâtre Antique
Le Théâtreantique bâti à la fin du 1er siècle avant J-C. présentait régulièrement des spectacles, des mimes, des pantomimes… La cavea pouvait accueillir 10 000 spectateurs sur 33 rangées de gradins. Du haut mur majestueux en fond de scène, décoré de colonnes et de statues, ne restent que deux colonnes et la très belle collection d’objets archéologiques présentée au Musée de l’Arles antique.
Au Ve siècle,le Théâtre abrite des maisons et des édifices religieux qui seront dégagés à partir de 1834. Une orchestra pavée de marbre précieux est mise à jour ainsi que le dispositif de la machinerie du rideau sous la scène, une partie des gradins, et des éléments de l’enceinte extérieure conservés dans la tour de « Rolland ».

Au Ve siècle, le Théâtre abrite des maisons et des édifices religieux quiseront dégagés à partir de 1834. Une orchestra pavée de marbre précieux est mise à jour ainsi que le dispositif de la machinerie du rideau sous la scène, une partie des gradins, et des éléments de l’enceinte extérieure conservés dans la tour de « Rolland ».
A découvrir toute l’année et lors des festivals, dans la fraîcheur des nuits d’été.

Cirque Romain
Construit au milieu du IIe siècle aprèsJ.-C., à l’extérieur de la ville romaine, le Cirque romain mesurait 450 mètres de long sur 110 mètres de large. Il pouvait accueillir 20 000 personnes pour suivre des courses de chars.
Au milieu de l’anneau de la piste se dressait un mur, la spina, autour duquel tournaient les chars. Ce mur était décoré de sculptures et du bel obélisque qui fut transporté en 1676 par les Arlésiens sur la place royale(aujourd’hui la place de la République) devant l’hôtel de ville.
En 1974, lors de fouilles, les archéologues mirent à jour l’extrémité sud-ouest du monument. C’est là que fut construit en 1989 le musée de l’Arles antique.

LE FORUM
Autrefois, centre économique, politique, judiciaire, financier et religieux,
le Forum est resté aujourd'hui une place importante de la vie arlésienne

A...
tracking img