Tunisie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1004 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Carthage est une ville tunisienne située au nord-est de
la capitale Tunis. L'ancienne cité punique, détruite puis
reconstruite par les Romains qui en font la capitale de
la province d'Afrique proconsulaire, est aujourd'hui une
banlieue huppée de Tunis regroupant de nombreuses
résidences d'ambassadeurs. La ville possède encore de
nombreux sites archéologiques, romains pour la plupart,classés au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1979.

La municipalité de Carthage, qui compte 15 922 habitants en 2004, abrite le palais présidentiel ou encore la mosquée El Abidine (ci-dessus). L'aéroport international de Tunis-Carthage est situé à quelques kilomètres à l'ouest de la ville.

Sidi Bou Saïd est un village pittoresque de Tunisie situé à
une vingtaine de kilomètres au nord-est deTunis. Il compte
4 793 habitants en 2004. Perché sur une falaise dominant
Carthage et le golfe de Tunis, il porte le nom d'un saint :
Abou Saïd. Les maisons de Sidi Bou Saïd qui combinent
l'architecture arabe et andalouse sont d'une blancheur
éclatante et aux portes bleues. Haut-lieu touristique, classé
depuis 1915, le site est surnommé le « petit paradis blanc et bleu ».
Sidi Bou Saïd estégalement réputé pour ses cafés dont les terrasses sont des lieux de détente très prisés des Tunisois.

Kairouan, dont le nom signifie étymologiquement « campement », est une ville du centre de la Tunisie et le chef-lieu du gouvernorat du même nom. Elle se situe à 150 kilomètres au sud-ouest de Tunis et cinquante kilomètres à l'ouest de Sousse. Peuplée de 117 903 habitants en 2004, elle est souventconsidérée comme la quatrième ville sainte de l'islam.

Jusqu'au XIème siècle, la ville a été un important centre islamique de l'Afrique du Nord musulmane, l'Ifriqiya. Avec sa médina et ses marchés organisés par corporations à la mode orientale, ses mosquées et autres édifices religieux, Kairouan est inscrite depuis 1988 sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. En 2009, elle estproclamée capitale de la culture islamique par l'Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture.

La ville est aussi réputée pour ses tapis de laine artisanaux et ses pâtisseries.

Grande mosquée
de Kairouan

El Jem ou ElDjem est une ville tunisienne située aux portes de la région du Sahel.
Rattachée administrativement au gouvernorat de Mahdia, elle constitue une municipalité comptant 18 302 habitants en 2004.

Fondée sur les ruines de la cité antique de Thysdrus,
elle est célèbre pour son amphithéâtre, le plus grand
de l'Empire romain (entre 27 000 et 30 000 spectateurs)
après le Colisée de Rome (45 000spectateurs) et celui
de Capoue. Celui-ci accueille chaque été depuis 1985 le
Festival international de musique symphonique d'El Jem.

Matmata est un village situé au sud-est du Chott el-Jérid,
qui compte environ 1 800 habitants. Ses remarquables
habitations troglodytiques en font l'un des hauts lieux du
tourisme tunisien. Ce sont des habitations creusées dans
les flancs de la montagne autourd'un vaste puits habituel-
lement circulaire. Dans cette région soumise à de très
fortes canicules, cet aménagement particulier de l'habitat
permet de faire pénétrer la lumière dans les pièces
souterraines tout en y maintenant de la fraîcheur au plus
chaud de l'été.

Le Chott el-Jérid est la plus vaste plaine saline ou sebkha
tunisienne avec une superficie d'environ 5 000 km², long de
prèsd'une centaine de kilomètres d'est en ouest. Pendant
l’hiver, on peut observer une nappe superficielle d'épaisseur
variable qui couvre les chotts. Par contre, au cours de la
longue période sèche de l'été, l’eau superficielle cède la
place, après évaporation, à une mince pellicule de sel.

Le 28 mai 2008, le gouvernement tunisien propose le site pour un futur classement sur la liste du...
tracking img