Un livre est un outil de liberté

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (985 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Nous allons d’abord nous interrogé sur la citation posée : Un livre est un outil de liberté. Il nous faut d’abord définir les thermes, qu’est ce qu’un livre, un outil, et qu’est ce que la liberté ?Par définition un livre est un ensemble de pages reliées entre elles et contenant des signes destinés à être lus, c’est aussi un objet technique prolongeant les capacités humaines de communicationau-delà de l’espace temps.
Un outil est un instrument utilisé par un être vivant directement ou par le biais d'une machine afin d'exercer une action sur un élément, d’accomplir une tâche.
La libertéest la faculté d’agir selon sa volonté en fonction des moyens dont on dispose sans être entravé par le pouvoir d’autrui.
On peut donc dire que la lecture est un moyen de liberté car elle permet des’évader, de se divertir, permet d’acquérir de la culture, de la connaissance, et une certaine éducation donc en quelque sorte la liberté. On pourra y trouver un certain réconfort, oublier les problèmes,devenir un autre, être qui on veut. Elle procure aussi du plaisir, et une envie, un besoin comme l’indique Jean-Jacques Rousseau dans les confessions  « nous lisions tour à tour sans relâche »,« j’acquis une intelligence unique à mon âge ». On peut aussi retrouver le plaisir procuré par la lecture dans Balzac et la Petite Tailleuse Chinoise de Daï Sijie, ou les deux garçons lisent pour échapper à lavie réelle, ils sont littéralement plongé dans leurs lectures qui à leur époque sont interdites, mais passe tout de même leur nuit à lire, leur permettant de s’évader, d’apprendre, de se cultiver, toutsorte de chose qu’il leur était inconnu auparavant. Cette lecture aura même pour effet de transformé, de changé, la Petite Tailleuse. Elle a aussi donc pour effet de faire oublier les choses de laréalité, de s’évader le temps de la lecture, nous nous identifions souvent à des personnages comme dans Rapport sur moi de Grégoire Bouillier, qui le personnage s’identifie complètement au...
tracking img