Une petite histoire de la guerre froide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1605 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Une petite histoire de la Guerre Froide
par Kilian Strauss

Homino hominum lupus - l’homme est un loup à l’homme.
Ces mots du grand philosophe anglais Thomas Hobbes expriment un fait devenu évident à travers les siècles : l’histoire de l’humanité est essentiellement dominée par la guerre. Elle sert les acteurs de cette histoire comme moyen d’acquérir ou élargir leur pouvoir. Et depuisClausewitz, on aime même à définir la guerre comme “la continuation de la politique par d’autres moyens”. Le vingtième n’y fait pas exception avec ses conflits sanglants, dont deux guerres mondiales et d’innombrables confrontations militaires. Mais le siècle dernier a vu également un conflit d’un type nouveau : la Guerre Froide. Elle se caractérise par l’absence d’une confrontation militaire directe etpar le fait d’être remplacée par des guerres intermédiaires (wars by proxy) menées dans et par d’autres pays (en règle générale dans le tiers monde).

Le début de la guerre froide est habituellement située en 1947, l’année pendant laquelle les signes extérieurs d’un nouveau monde bipolaire deviennent évidents. Mais la confrontation entre les deux super-puissances (l’URSS et Etats Unis) et leursalliés s’annonce dés la fin de la deuxième guerre mondiale, lorsque l’Europe, jusqu’alors principal acteur politique international, perd son statut et son influence mondiale. Les origines du conflit naissant peuvent donc être tracées jusqu’en 1945 lorsque Staline commence à s’emparer d’une grande partie de l’Europe centrale à l’occasion de la libération de cette dernière de l’occupation nazie. Dansce contexte il convient de noter une certaine naïveté de la part des USA qui sous-estiment alors la volonté de domination de Staline - avec les conséquences connues. L’honneur revient à Winston Churchill d’avoir alerter en premier le monde du
danger imminent lors de son discours historique en mars 1946 à Fulton (Missouri) en évoquant un “rideau de fer” qui se baissait sur l’Europe. L’année 1947ne voyait par conséquent que la confirmation de cette nouvelle bipolarisation du monde, avec la formation de la Bi-Zone en Allemagne et la nomination de George Marshall comme Secrétaire d’Etat américain. Au cours de cette même année, la dés-union entre les anciens alliés de la guerre devient de plus en plus apparente, comme le souligne le guerre civile en Grèce. La soviétisation de l’Europecentrale progresse alors et au désaccord s’ajoute la méfiance. Deux conférences sur l’avenir de l’Allemagne en 1943 échouent et l’idéologue soviétique en chef Jdanov parle d’un monde divisé en deux camps. Finalement, les nouvelles institutions naissantes (tels l’OEEC et le Kominform) soulignent davantage la rupture. L’année suivante, 1948, se présente déjà sous l’optique de la guerre froide avec leblocus de Berlin, la formation d’une seule zone occidentale en Allemagne et la création du mark allemand. L’année 1949 voit enfin la création de la RFA et de l’OTAN ; à l’est, la RDA et le Pacte de Varsovie sont fondés. L’Europe est définitivement coupée en deux.

Les années qui suivent cette coupure du vieux continent seront sans doute les plus dures dans l’histoire de la guerre froide avec lamenace permanente d’un nouveau

2

conflit armé. L’explosion par l’URSS de sa première bombe nucléaire en 1949 ne fait que renforcer la tension. La politique des USA face à l’ennemi communiste passe du “containment” de Truman au “roll-back”(refoulement) d’Eisenhower en 1951 et à la “massive and instant retaliation” en 1953 sous l’inspiration de l’amiral Radford. On parle alors de l’”équilibre dela terreur”, c’est-à-dire qu’il n’y a ni paix ni guerre. Ce n’est qu’avec la mort de Staline en 1953 et la fin de la guerre en Corée que la situation se détend quelque peu.

L’année 1953 voit donc le début de ce qu’on appelle le “dégel” d’après le livre
du même titre d’Ilya Ehrenburg (The Thaw). En 1955, l’Union Soviétique met fin à l’état de la guerre avec l’Allemagne et un accord avec...
tracking img