Urwick

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 29 (7149 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Université Ibn Tofail
Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales

AUDIT SOCIAL

Réalisé par : Encadré par :
MERABET salwa Mme F.Z.ACHOUR
MOUSSA kamal
TAMALOUT Yousra
ZERNANI soufiane
RHIMISarah

Année universitaire 2010/2011

SOMMAIRE

Introduction  | 2 |
Chapitre I : Cadre conceptuel de l’audit social | 3 |
1) Définition | 4 |
2) Typologie | 5 |
3) les objectifs de l’audit social  | 6 |
Chapitre II : Démarche et outils del’audit social | 8 |
1) Démarche de l’audit social | 9 |
2) Les outils de l’audit social | 12 |
Chapitre III : Domaines d’application de l’audit social | 19 |
1) Audit de l’absentéisme  | 20 |
2) Audit de l’emploi et du recrutement  | 22 |
3) Audit de la paye et la rémunération  | 24 |
4) L’audit de la formation  | 27 |
Conclusion | 28 |
| |
Introduction 
Le termed’audit est habituellement réservé au domaine comptable et financier, où il désigne les opérations de contrôle et de vérification des données chiffrées fournies par les entreprises. Cette idée a été petit à petit transposée au domaine social. Parmi les premières tentatives significatives, notons celle de 1964, lorsque la National First City Bank de New York a cherché à appliquer les principes del’audit comptable au suivi de la gestion humaine d’unités centralisées. Quelques années plus tard, John Humble (1975) publiait l’ouvrage L’audit social au service d’un management de survie, qui donnait ses lettres de noblesse à l’audit social. On a donc assisté au cours des années à une transposition progressive de la démarche de l’audit comptable et financier vers l’audit social. Cettetransposition explique pourquoi une des premières missions de l’audit social fut de vérifier la fiabilité et la conformité légale des activités sociales de l’entreprise. Si de nos jours, ce type d’audit social, que l’on appelle audit de conformité, fait partie des activités de l’auditeur social, d’autres missions lui sont attribuées, qui vont au-delà d’un simple contrôle.
L’audit social est une démarchespécifique d’investigation et d’évaluation effectuée à partir d’un référentiel. En d’autres termes, il s’agit d’un concept permettant grâce à une étude, une investigation de constater les écarts entre la norme et la pratique sociale.
L’auditeur formule ensuite des recommandations destinées à anticiper les dysfonctionnements et les irrégularités. Ces recommandations viseront la mise en conformitédes procédures et statuts de la société avec les normes en vigueur. Cependant, cette mise en conformité n’est en aucun cas effectuée par l’auditeur lui-même. Il appartient à l’entreprise de faire le nécessaire par ses propres cadres ou bien de recourir à un prestataire externe.
La réalisation d’un audit social nécessite au moins trois mois de travail. L’élaboration du rapport peut durer, à elleseule, un mois et demie. Au même titre que le coût financier, il est donc très difficile de rendre compte de la durée d’un audit social. Cela dépend de nombreux paramètres : la taille de l’entreprise, les domaines qui seront touchés par l’audit, etc.

Chapitre I
Cadre conceptuel de l’audit social

1) Définition
Plusieurs définitions ont été données à l’audit social ; tout d’abord, il aété défini par la norme ISO version 2000 comme étant « un processus méthodique indépendant et documenté permettant d’obtenir des preuves d’audit et de les évaluer de manière objective pour déterminer dans quelle mesure les critères d’audit sont satisfaits ».

En 2001, la Commission européenne a défini l’audit social dans son livre vert comme étant «une évaluation systématique de l’impact...
tracking img