Utopie de thomas more au conte philosophique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1881 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'utopie de Thomas More au conte philosophique

Biographie de Thomas More

Thomas More, latinisé en Thomas Morus ( 7 février 1478 Londres – 6 juillet 1535, Londres), est un juriste, historien, philosophe, humaniste et homme politique anglais. Grand ami d'Érasme, il participe pleinement au renouveau de la pensée qui caractérise cette époque, ainsi qu'à l'humanisme, dont il est le plusillustre représentant anglais.
Thomas More est le fils de l'homme de loi londonien John More et de Agnès More. Il étudie à l'université d'Oxford a partir de 1496, puis dans une école de droit. Parmi ses maîtres, John Colet et Érasme deviendront ses amis. Inscrit a 21 ans au barreau des avocats, il enseigne le droit jusqu'en 1510. Il devient l'avocat des marchands de la City et est élu juge en1510 par les habitants de Londres.
Membre du Parlement à partir de 1504, il s'élève contre les taxes demandées par le roi Henri VII pour la guerre d'Écosse. Le roi fait emprisonner John More; Thomas More se retire en France en 1508.
L'avènement d'Henri VIII en 1509 marque le début d'une brillante carrière politique. Le roi prend Thomas More comme maître des requêtes, puis à son Conseil privé, etl'envoie en missions diplomatiques et commerciales aux Pays-Bas , ou il rédige L'Utopie en 1515.
Il est élu en 1523, contre son gré, speaker du Parlement.
La même année, il commence à participer à la polémique contre les thèses de Luther (=protestant).
Il accède en 1529 à la plus haute charge, celle de Chancelier du Royaume.
En 1527, le roi à la volonté d'épouser Anne Boleyn dont il s'estépris. Il demande donc aux pape d'annuler son précédent mariage avec Catherine d'Aragon, mais le pape refuse. En 1530, Thomas More refuse de signer une lettre des dirigeants religieux et des aristocrates anglais demandant au pape d'annuler la mariage d'Henri et de Catherine. En 1532, More en prétendant être malade, présente sa démission au roi, que celui-ci accepte. En 1533, son amitié avecl'ancienne reine Catherine d'Aragon empêche Thomas More d'assister au couronnement d'Anne Boleyn comme reine d'Angleterre, ce qui est interprété comme une insulte envers elle.
Le 13 avril 1534, More est convoqué devant une commission afin de jurer allégeance à l'Acte de Succession du Parlement. More reconnaît le droit du Parlement de déclarer Anne légitime reine d'Angleterre, mais refuse de prêterserment à cause d'une préface anti-papale (=anti-pape) qui affirme l'autorité du Parlement en matière de religion, et nie l'autorité du pape.
Quatre jours après, il est emprisonné à la tour de Londres, ou il écrit son Dialogue du réconfort dans les tribulations (=voyages compliqués). Le 1er Juillet 1535 , More est présenté à des juges, parmi lesquels se trouve le nouveau Lord Chancelier, Sir ThomasAudley, ainsi que les père, frère et oncle d'Anne Boleyn. Il est accusé de haute trahison pour avoir nié la validité de l'Acte de Succession. More pense qu'il ne peut être reconnu coupable s'il ne nie pas explicitement que le roi est à la tête de l'Église. Aussi refuse-t-il de répondre à toute question demandant son opinion sur le sujet. Thomas Cromwell , alors le plus puissant des conseillers duroi, demande au Solicitor General, Richard Rich, de témoigner que More a, en sa présence, nié que le roi était le légitime dirigeant de l'Église. Bien que ce témoignage soit manifestement un parjure, le jury déclare More «coupable de trahison». Il est condanné à être pendu, trainé et éviscéré (=enlever les viscères), mais le roi commue cette sentence en décapitation. L'exécution a lieu le 6 juillet1535.
Le corp de More est enterré a la tour de Londres, dans une tombe anonyme de la chapelle St Peter ad vincula. Sa tête est exhibée sur le pont de Londres. Mais sa fille Margaret Roper la récupère.

L'Utopie de Thomas More
1- Origine du therme Utopie

Le terme utopia est un néologisme (=mot ou un sens nouveau) grec forgé par Thomas More en 1516 pour désigner la société idéale...
tracking img