Uva et t2a

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1404 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA METHODE UVA : UN OUTIL DE PILOTAGE EN T2A



La méthode UVA est d'un apport considérable pour les établissements hospitaliers au moment où ils basculent à une tarification à l'activité.


En effet, à la suite des Etats-Unis et de nombreux pays occidentaux, la France remplace un dispositif de dotation globale par un système de financement qui rémunère l’activité effectivement réaliséepar l’établissement hospitalier (tarification à l’activité ou T2A).


Ce dispositif repose sur la classification du séjour de chaque patient de Médecine, Chirurgie, ou Obstétrique (MCO) en un Groupe Homogène de Malades (GHM). Le GHM présente une homogénéité en terme de caractéristiques médicales et de durée de séjour et donc de coût du séjour.


A chaque GHM correspond un tarif national,qui peut être modulé par un coefficient géographique ou auquel peut s’ajouter des molécules coûteuses. Ce mode de financement introduit donc un mécanisme de marché : les établissements seront contraints de parvenir à un niveau de productivité déterminé par les tarifs correspondant à son activité.



1) L’inadaptation de la comptabilité analytique hospitalière (CAH)


Les guidesméthodologiques publiés par le Ministère de la Santé repose sur la méthode des sections homogènes. Les limites de cette méthode traditionnelle sont bien connues.


a) Des répartitions biaisées


Les coûts recueillis par les sections auxiliaires font l’objet de déversement au travers d’unités d’œuvre qui sont autant de sources d’imputations approximatives voire arbitraires. Ainsi dans la base nationalede coûts, la part des dépenses directement affectées aux séjours MCO, par le biais des consommables médicaux repérés par patient, des actes médico-techniques et des dépenses externes individualisées, ne représente que 27,9% des dépenses totales de l'hôpital hors frais de structure. Ainsi si l’on inclut les charges immobilières, plus des trois quarts des dépenses de l'hôpital sont imputés enfaisant appel à des unités d’œuvre et à des clés de répartition.


b) Une vision trop fonctionnelle


De plus, le découpage par fonction, s’il présente l’avantage de refléter plus ou moins l’organigramme, n’est pas cohérent avec le mode de prise en charge des patients, lequel correspond à une logique de parcours, d’intervention transversale aux unités, c’est à dire de processus. Des outils degestion qui visent à optimiser le fonctionnement de l’hôpital doivent s’affranchir des cloisonnements organisationnels.


c) Une analyse trop grossière


Enfin, le découpage tel qu’il est proposé dans les guides méthodologiques est insuffisamment fin pour garantir la fiabilité des résultats au niveau de GHM. Un établissement de MCO peut réaliser des séjours correspondant à plus de 100 GHM(il en existe au total 462). De tels « case-mix » exigent une « maille » suffisamment fine pour valoriser valablement chacun des actes et interventions auprès du patient.



2) La très grande proximité de logiques de la Tarification A l’Activité et de la méthode UVA


a) La proximité de la notion d’UVA et de points ISA


Un des fondements du calcul des coûts par la méthode UVA estl’idée que le coût relatif des activités réalisées par une organisation est une constante. Il est donc possible de définir une valeur non monétaire, l’Unité de Valeur Ajoutée, qui permet de mesurer le coût de toutes ces activités. Une de ces activités sera choisie pour constituer l’étalon de mesure.


C’est précisément la démarche choisie pour établir l’ « échelle de coût » des Groupes Homogènes deMalade (GHM). Le groupe calant retenu est le GHM 540 des accouchements par voie basse sans complication, dont la valeur est de 1000 points ISA (Indice Synthétique d’Activité).


De même que la valeur de l’UVA est obtenue en divisant le total des charges par le cumul des indices UVA produits, la valeur du point ISA de l’établissement est le quotient des dépenses par le total des points...
tracking img