Vision du theatre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (599 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le théâtre, qu’il soit sous sa forme la plus simple est répandue, c'est-à-dire couché sur

du papier, ou monté en représentation, conserve ses mêmes fonctions et ses mêmes buts.

Selon la thèsede Boileau, qu’il a exploité dans son « Art Poétique », cet art à un secret, celui

d’impérativement « plaire et toucher ». Pour exploiter cette citation, nous allons tout d’abord

voirqu’elles sont les façons utilisées par les auteurs ou les metteurs en scène pour répondre

aux attentes de Boileau, pour poursuivre et terminer en montrant que cet impératif peut être

négligeable,malgré tout.


Au premier abord, une pièce se doit d’être plaisante. Ceci nous semble être un

impératif car l’esthétique prime toujours. Pour cela, la mise en scène doit correspondreparfaitement au texte comme le disait Artaud : « La mise en scène est dans une pièce la partie

véritablement et spécifiquement théâtrale du spectacle ». Ainsi, dans le Révizor de Gogol, la

décoration estprimordiale et rend encore plus la pièce séduisante. La musique, les jeux de

lumière et les costumes jouent également un grand rôle pour rendre vivant le décor ainsi que

le jeu des acteurs.Pour divertir et pour apporter un intérêt à une pièce, elle doit amuser, faire

rire le lecteur ou le spectateur et surtout capter l’attention en y insérant une intrigue. Ainsi

Deux femmes pourun fantôme est riche en rebondissements.

Au théâtre, ce qui apporte notre adhésion est ce qui copie la réalité. On s’identifie donc

plus facilement aux personnages lorsqu’ils parlent desentiments. Cela est tout à fait

semblable à la pièce de Musset, Les Caprices de Marianne. En effet, Claudio pense que son

épouse Marianne a un amant. Ces sentiments sont naturels et proches du vécude certains

spectateurs. On peut s’attacher à un personnage, lui vouer de la pitié, tout cela grâce à la

richesse du langage. Ionesco l’a dit : « tout est langage au théâtre, les mots,...
tracking img