Yope

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3075 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Drepanositose en Afrique
BENIN
A Cotonou, la capitale économique du Bénin, un centre de soins tente avec des moyens très limités de faire face à l’afflux de malades atteints de drépanocytose.

Sage-femme, Projet de dépistage néonatal de la drépanocytose et de prise en charge des nourrissons atteints, 01 BP 2640 Cotonou, Bénin.

I. Comment sommes-nous parvenus à ce résultat ?
D'abordquelques vérités sur la drépanocytose dans notre pays.
Le Bénin est situé sur la côte ouest de l'Afrique et compte plus de cinq millions d'habitants. La drépanocytose, maladie héréditaire du globule rouge, y est très fréquente et à Cotonou, sa capitale économique (800 000 habitants), plus de 30 % des sujets sont porteurs des hémoglobines S ou C et le nombre de nouveaux cas de malades SS ou SC chaqueannée dépasserait 500. Cette maladie, malgré sa grande fréquence est en réalité très mal connue et, quand bien même les gens la connaissent, leurs connaissances ne sont pas rationnelles. Par exemple, près de 50 % des femmes enceintes susceptibles de transmettre la maladie que nous avons interrogées lient la drépanocytose à la fatalité ou à la sorcellerie. Par ailleurs, il n'existe aucune structurede dépistage, de prise en charge et de suivi médical régulier de l'enfant atteint comme c'est le cas dans les pays développés. L'enfant drépanocytaire est vécu comme un être condamné à mourir très précocement.
Depuis mai 1993, a donc été mis en place à Cotonou un programme de dépistage précoce de la drépanocytose, de prise en charge médicale et de suivi régulier des nourrissons et enfantsatteints. Ce programme comporte un volet d'éducation, d'information et de formation des parents dont l'objectif est de réduire la fréquence des complications et de permettre à l'enfant drépanocytaire de mener une vie comparable à celle des enfants non atteints de son âge.
II Stratégies:
Quatre principaux termes sont ciblés :
l'alimentation :L'enfant atteint de drépanocytose doit donc avoir unealimentation riche, équilibrée, variée et en quantité suffisante et doit manger deux à trois fois plus qu'un enfant de son âge.
Par conséquent leurs besoins alimentaires sont plus importants. L'enfant atteint de drépanocytose doit donc avoir une alimentation riche, équilibrée, variée et en quantité suffisante.
Généralement chez nous, les trois groupes d'aliments, à savoir : constructeurs,protecteurs, énergétiques, sont disponibles et accessibles à toutes les bourses. Malheureusement, les parents ignorent l'utilisation rationnelle de ces aliments. Nous nous heurtons également aux problèmes de tabous et interdits alimentaires.
Pour aider les parents à mieux nourrir leurs enfants nous avons :
- recensé les différents mets locaux ;
- essayé de comprendre le fondement réel des interdits ettabous alimentaires. À partir de cette compréhension, nous avons essayé de les contourner ;
- élaboré différents mets, ce qui nous a permis d'établir des guides d'alimentation selon l'âge des enfants : 0-1 ans, 1-5 ans, après 5 ans.
Nous proposons aux parents de faire manger les enfants en plusieurs fois par jour, au moins six fois. A la fin de l'entretien, un semainier d'alimentation adaptée àla tranche d'âge de l'enfant est remis aux parents. Nous profitons de chaque rendez-vous de consultation médicale pour évaluer la mise en application et discute avec les parents des solutions aux difficultés.
évolution de la courbe de croissance (poids et taille) et l'aspect général de l'enfant sont nos deux principaux paramètres de surveillance.

L'hydratation : L'enfant atteint dedrépanocytose doit boire suffisamment pour avoir les urines toujours claires.
L'eau est et demeure un besoin capital pour l'enfant. Il est généralement sous-hydraté. Cette sous-hydratation est aggravée par le défaut de concentration des urines par le rein. C'est pourquoi l'enfant atteint de drépanocytose doit boire et boire beaucoup.
Nous proposons aux parents :
- de mesurer chaque jour la...
tracking img