Yuan ming yuan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4744 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’incendie du Yuan Ming Yuan |
Les causes et les conséquences d’une tragédie |
Yiran SONG |

«  ll y avait, dans un coin du monde, une merveille du monde ; cette merveille s'appelait le Palais d'été. L'art a deux principes, l'Idée qui produit l'art européen, et la Chimère qui produit l'art oriental. Le Palais d'été était à l'art chimérique ce que le Parthénon est à l'art idéal. Tout ce quepeut enfanter l'imagination d'un peuple presque extra-humain était là. Ce n'était pas, comme le Parthénon, une œuvre rare et unique ; c'était une sorte d'énorme modèle de la chimère, si la chimère peut avoir un modèle ».

Victor Hugo, Hauteville House, 25 novembre 1861

Guiseppe Castiglione est un Jesuite née en 1688 à Milan. Remarqué pour ses talents de peintre, il entre très vite dans lacompagnie de Jésus en …. Dès 1715, il est envoyé en Chine et y est rapidement accepté comme artiste de la cours des Manchous à Beijing. Depuis cette période jusqu’à la fin de sa vie, il resta en Chine sous le patronage de trois empereurs successifs Kangxi, Yongzheng, et Qianlong. De nos jours Castiglioni est surtout retenu pour ses peintures à la cour des empereurs Qing, mais aussi pour le fait qu’ilfut le premier Européen à voir et décrire ce qui est considéré come l’un des plus grande réalisation architecturale de la Chine impériale : le Palais de la Clarté Parfaite de Beijing, ou Yuan Ming Yuan.
Alors que la Cité Interdite fut la résidence officielle de l’empereur, notamment les jours de cérémonie, le Yuan Ming Yuan fut pendant deux cents ans, le lieu de villégiature du souverain.Construit par plusieurs générations, le palais est un complexe de plusieurs centaines de bâtiments dispersés parmi des lacs et montagnes artificielles dont le but est de représenter toutes les provinces de l’empire. Similairement à la Cité Interdite, le Yuan Ming Yuan en tant que résidence impériale, était interdit aux profanes. Le Palais de la Clarté Parfaite fut donc pendant plusieurs centainesd’années, un mystère pour le monde entier.
En 1860 cependant, ce voile de mystère fut levée brutalement : dans le contexte de la Seconde Guerre de l’Opium, une alliance Franco-britannique sous le commandement de l’empereur Napoléon III et de la Reine Victoria envahirent Beijing et entrèrent dans le Yuan Ming Yuan. Le pouvoir central Qing, affaiblie par les troubles extérieures comme intérieures, futincapable d’empêcher le pillage du palais. Mais le coup fatal lorsque malgré les supplications de l’empereur Guangxu l’ordre fut donnée d’incendier les palais. Les bâtiments, construits en bois ne résistèrent pas aux flammes et seules les quelques restes des bâtiments européens témoignent encore aujourd’hui de la tragédie passée.
Cet événement, appelé en Chinois Huo Shao Yuan Ming Yuan 火烧圆明园 estencore présent dans la mémoire des Chinois aujourd’hui. Mais quelle furent les précedents cette tragédie ? Quels furent les facteurs qui ont engendré la destruction complète de ce qui fut appelé par Victor Hugo une « merveille du monde » ? Afin de répondre a cette question, nous devons nous demander :
« Quelles furent les causes et les conséquences de l’incendie du Yuan Ming Yuan ? »
A partird’une approche chronologique, nous nous focaliserons dans un premier temps sur le contexte historique, montrer comment deux égocentrismes on généré un conflit ouvert. Dans une seconde partie, nous examinerons plus en détail les faits de la Seconde Guerre de l’Opium, et en particulier, la destruction du Yuan Ming Yuan. Finalement, nous tenterons d’analyser l’impact de cette tragédie sur lasociété chinoise ainsi que sur le monde.

I) Un context paticulier

a. Deux égocentrismes en confrontation
Durant le milieu du 19ème siècle, la Chine est un pays continent comprenant la Mongolie, le Turkestan, le Tibet et dont l’influence s’étend sur la Corée le Annam, la Birmanie et le Népal. Peuplé d’environ 400 million d’âmes, il se considère depuis plus de 2000 ans comme le centre...
tracking img