Zadig

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2218 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le monde comme il va (vision de babouc)

Ituriel va voir, un jour, Babouc et lui dit d’aller à Persépolis pour lui rendre un rapport (pour la châtier ou la détruire car selon ituriel « les folies et les excès des perses ont attirés leurs colères. Il partit avec ses serviteurs en chameau. Il rencontre l’armée perse (qui allait combattre l’armée indienne) et demande à un jeune soldat pourquoi ilse bat. Celui-ci ne peut pas lui répondre et lui dit même que l’armée indienne récompenser plus ses soldats et qu’ils pourraient passer dans les camps adverse. Il va voir leur capitaine, il ne sait pas non plus le sujet de la guerre. Seul les Satrapes (gouverneur d’une province dans l’ancienne perse)le savent. Un général lui expliqua que c’était à cause de querelles entre les maitres et lesministres (de chaque partie). Les ministres avaient élevés les droits de leurs maitres. Le lendemain, la paix fut déclarée malgré l’horreur que vit babouc. Il fut stupéfait des temples ou le peuple appelé la divinité et enterré ses corps. Il pense que les anges la détruiront Persépolis pour la reconstruire d’une meilleure manière. Il le comprend cependant (« la providence peut avoir ses raisons »).Alors qu’il ne voyait pas l’utilité de détruire cette ville (« ville charmante »), lors du diné, il vit la dame qui l’accueillait, alors qu’elle était marié être attiré par un jeune mage. Il conclut que la vengeance, la discorde, la jalousie devait dominer et qu’une telle ville ne pouvait subsister. Ensuite, il se demanda pourquoi un jeune homme pouvait juger contrairement à un vieillard. Il fut trèssurprit. Puis, il fut « réconcilié » avec la ville (fête publique ou il versa quelques larmes...). Alors qu’il critiqua la malhonnêteté d’un marchand (qui l’aurait trompé sur ce qu’il a acheté), celui-ci le remboursa. Il décida de rendre visite à un collège de mages(certains étudiés la sagesse, d’autres la religion), il reçut des mémoires qui, selon lui, méritait la destruction de la société(accusation) et la conservation (apologies) [« conservez nous, détruisez toutes les autres »]. Ensuit, il fut stupéfait de l’attitude du peuple qui ne croit pas à la liberté de l’homme mais plutôt à l’humilité et au désintéressement. il fut aussi surprit de l’attitude des lettrés (chacun demandé la mort d’un autre alors qu’ils connaissaient la mission de Babouc). Les livres qu’on lui apporta lui fitmonté sa colère encore plus. Il rencontre un sage lettré. Il lui apprit que les choses les meilleures sont cachées alors que le mal est partout. Le bien lui échappe alors que le mal se présente en foule. Alors qu’il croyait les mages dangereux, il leurs trouva une utilité. Cependant, il ne comprenait toujours pas pourquoi les magistrats pouvaient devenir juges dés leurs plus jeune âge. Il assista àun jugement au tribunal et conclut donc qu’il y avait de très bonnes choses dans ses abus. En tous ces abus, il voyait des bonnes choses même avec le financier. Il conclut aussi que le ministre malgré ses erreurs ne méritait pas de disparaitre mais seulement de lui laisser sa place. Il rencontra la femme du ministre (femme chez laquelle il avait diné). Il se défend d’avoir trompé son mari en luidisant que « les malhonnête femmes méritent des hommes honnêtes ». Elle lui donna un rendez-vous le lendemain chez téone. Il eu peur d’oublier Ituriel pout téone. Il fit donc une statue de tous les métaux, des terres et des pierres. Il la porta à Ituriel pour le convaincre de ne pas détruire Persépolis. Il décida de laisser « le monde comme il va ».

Zadig ou la destiné
Chapitre 1
Zadig vivaitau temps du roi Moabar à Babylone. Il était riche et jeune. Il ne voulait pas avoir toujours raison et respecter la faiblesse des hommes. Il méprisait et subjuguer les femmes. Il était sage et généreux. Il respecte les règles de la physique et de la nature. Il était persuadé qu’une année était composé de 365 jours et un quart et que le soleil était au centre du monde. Il devait se marier avec...
tracking img