Zbigniew brzezinski

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1184 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Vrai Choix : l’Amérique et le reste du monde

Zbigniew Brzezinski



Ce livre explore un paradoxe central : ce qui est unique dans la situation stratégique de l’Amérique aujourd’hui, et dans l’histoire des relations internationales, c’est la conjonction d’une puissance inégalée, d’une forte affirmation de la souveraineté nationale des États-Unis et de la dissémination dans le monde d’unmodèle de société démocratique qui entraîne de profonds bouleversements technologiques, culturels et sociaux : une transformation radicale des modes d’organisation économiques et politiques qui mine, en retour, les notions mêmes de souveraineté et de puissance.

Fidèle à son « réalisme », l’ancien conseiller pour la sécurité nationale de Jimmy Carter commence d’abord par analyser lavulnérabilité des ÉtatsUnis à des groupes terroristes comme Al-Qaida. Dans le monde actuel, l’insécurité zéro n’existe pas, et la question est de savoir quel seuil d’insécurité est acceptable et à quel coût. Il est naturel et légitime pour l’auteur que l’Amérique, qui supporte l’essentiel des coûts de la sécurité mondiale, pré-tende à un niveau de sécurité plus élevé que d’autres parties du globe. Maiscettesécurité ne doit pas être obtenue à n’importe quel prix pour les libertés civiques, les valeurs démocratiques et les alliances traditionnelles des ÉtatsUnis, notamment avec l’Europe. Zbigniew Brzezinski dénonce donc l’exploitation politique d’une culture de la peur et met en garde l’Amérique contre la tentation de devenir un État garnison. Pas tant pour une question morale que parce qu’une telleévolution serait contre-productive.

Le Vrai Choix est donc un plaidoyer pour une compréhension plus fine des implications du 11 septembre 2001, pour rendre à l’événement sa complexité et son épaisseur historique.

La cible principale de l’argumentation, c’est bien la guerre contre le terrorisme utilisée par l’Administration Bush comme nouveau paradigme de politique étrangère. Vouloir éradiquer leterrorisme partout et en tout lieu,1. Z. Brzezinski, Le Grand Échiquier. L’Amérique et le reste du monde, Paris, Bayard, 1997. 662 / POLITIQUE ÉTRANGÈRE comme un phénomène global et non différencié, conduit à des amalgames dangereux.

En contrepoint à Samuel Huntington, Zbigniew Brzezinski insiste sur des distinctions essentielles : entre musulmans et Arabes, mais aussi entre fondamentalismethéocratique et islamisme. Il rappelle que le terrorisme d’Al-Qaida, s’il exploite le fanatisme religieux, recouvre avant tout un projet politique
Il faut donc refaire le lien entre le terrorisme et des situations régionales spécifiques : « S’attaquer aux causes politiques du terrorisme n’est pas une concession à celui-ci, mais une dimension inévitable de toute stratégie pour l’isoler et éliminerle terreau sur lequel il pousse. » La sécurité des États-Unis passe donc, par exemple, par une résolution du conflit israélo-palestinien qui ne favorise pas le ressentiment arabe. À cette première priorité, il faut adjoindre la sécurité énergétique et une redéfinition des rôles stratégiques au Moyen-Orient. Or la guerre en Irak n’a permis d’avancer sur aucun de ces plans.

S’il faut se garder dedéfinitions imprécises de la menace, il faut aussi éviter d’y apporter de fausses solutions. Et les « coalitions de bonnes volontés » prônées par l’Administration Bush en lieu et place des alliances traditionnelles des États-Unis semblent aussi dangereuses à Zbigniew Brzezinski, qui rappelle, et détaille, le poids d’acteurs émergents des relations internationales comme l’Inde, l’Iran, la Turquie,la Chine ou le Japon, ainsi que le rôle ambivalent de la Russie en transition dans cette vaste région explosive, le Sud-Est de l’Eurasie, qu’il appelle les « Balkans mondiaux » – reprenant là un concept de son livre précédent, Le Grand Échiquier

1. Il y a dans les rapports entre les États-Unis et chacun de ces pays trop à gagner, ou à perdre, pour l’ordre mondial, dans des calculs de...
tracking img