A quelles conditions est-il possible de susciter en littérature à la fois l’expression des sentiments et la défense d’une cause ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1049 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation

Sujet : A quelles conditions est-il possible de susciter en littérature à la fois l’expression des sentiments et la défense d’une cause ?

PLAN :

Introduction : Argumenter, c’est convaincre, persuader et délibérer. Cette activité est l’essence même de la littérature puisque, de tous temps et dans tous genres, les auteurs n’ont cessé de débattre, critiquer, défendre. Denombreux moyens sont utilisés pour y parvenir, et il s’agira ici de persuader le lecteur en mêlant expression des sentiments et défense d’une cause. Mais quelles sont les conditions pour que ceci soit réalisable ? Après avoir étudié l’équilibre nécessaire entre argumentation et lyrisme, nous nous intéresserons aux formes les mieux adaptées pour ce genre de texte. Enfin, nous verrons quel effet l’on veutréaliser, et comment l’obtenir.

I. Un bon équilibre entre arguments et sentiments

Qu’apporte l’argumentation ?

a) Dominance de l’argumentation = clarté de la thèse
Exemple : Du Bellay, « Défense et Illustration de la langue française »
Interprétation : La cause est défendue avec raison et l’auteur explique lucidement sa thèse.
b) Dominancede l’argumentation = perte du lecteur
Exemple : Du Bellay, « Défense et Illustration de la langue française » (surtout premières phrases)
Interprétation : Le lecteur se sent moins concerné et a du mal à suivre la pensée de l’auteur.

Qu’apporte l’expression des sentiments ?

c) Dominance des sentiments = beauté du texte
Exemple : Ronsard, « Sonnets pour Hélène »
Interprétation : L’expression des sentiments permet au lecteur d’apprécier l’œuvre, et suscite son intérêt.
b) Dominance des sentiments = lecteur touché
Exemple : Racine, « Phèdre »
Interprétation : La tragédie présente des sentiments fatals qui ne peuvent en aucun cas laisser le lecteur indifférent.
c) Dominance dessentiments = passion de l’auteur
Exemple : Marot, « Serpents froids »
Interprétation : la colère de l’auteur lui fait émettre un jugement négatif et subjectif, parfois dérangeant.

Trouver le bon équilibre

d) Argumentation + sentiments
Exemple : Agrippa d’Aubigné, « Je veux peindre la France »
Interprétation : Quand ces deux composantssont mêlés judicieusement, la cause est défendue et le lecteur est intéressé.
e) Les sentiments au service de l’argumentation
Exemple : Victor Hugo, « Joyeuse vie »
Interprétation : Hugo a de la peine face à la misère du pays et le pousse à critiquer les princes, auteurs de cette misère.
c) L’argumentation au service des sentiments
Exemple :Montaigne, « Essai I,28 » (à propos de son amitié avec la Boétie)
Interprétation : Ici, la cause même que défend Montaigne est un sentiment : son amitié.

Si le contenu d’un texte doit impérativement mêler ces deux éléments, différentes formes littéraires doivent pouvoir s’y prêter.

II. Une Forme Adaptée

La Poésie, une genre lyrique qui laisse place à l’argumentationa) Les sentiments en poésie
Exemple : Musset, « Le Poète » ("J'aime, et je veux pâlir ; j'aime et je veux souffrir")
Interprétation : la forme poétique implique l’expression des sentiments.
b) La poésie, outil de l’argumentation
Exemple : Ronsard, « Sonnets pour Hélène» ("mes vers" + "Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie")Interprétation : Ronsard fait intervenir sa poésie pour convaincre Hélène.

A) Le Théâtre, un genre complexe, entre débat et lyrisme.
a) Théâtre = représentation de la vie
Exemple : Beaumarchais, « Le mariage de Figaro »
Interprétation : Le théâtre, puisqu’il met en scène la vie, met également en scène les sentiments humains qui sont souvent le centre même de...
tracking img