C. baudelaire, les fleurs du mal, « a une passante »

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (774 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
C. Baudelaire, Les Fleurs du Mal, « A une passante »

Le poème appartient à la section « Tableaux Parisiens », ajoutée dans la 2e édition du recueil de 1861. 6 poèmes de l’édition de 1857 ont étécondamnés pour outrage aux bonnes mœurs mais avant sa publication, le sonnet paraît dans le journal « L’Artiste » en octobre 1860. Comme l’indique le titre, la ville devient la principale sourced’inspiration de Baudelaire, poète de la modernité. Dans « À une passante », il évoque sa rencontre fortuite et irradiante d’une femme dont la beauté lui inspire d’intenses émotions.
En quoi ce sonnetexprime-t-il à la fois l’idéal et le spleen de Baudelaire ?

I- Le coup de foudre

a) Les effets de mises en relief

* Dans les 2 quatrains, elle occupe une place centrale :
* Plusieursprocédés de détachement sont mis en œuvre pour marquer le caractère exceptionnel de la rencontre :
* Le passage d’une sensation auditive (bruit de la rue v.1) à une sensation visuelle (v.2 à 8).* Foule saisit dans sa vulgarité « hurlait » (agression sonore) et « assourdissante ».
* Le passage du collectif au particulier : « la rue » (métonymie) ≠ « une » (v.3).
* Changement detemps : imparfait de description ≠ passé simple.
* Scène vulgaire ≠ scène inédite.
* Couleur noire de la robe en contraste avec le jour.
* Effet d’attente : elle apparaît seulement au 3e versprogressivement.
* Poète observateur (sûrement posé à une terrasse).
* Mouvement du regard va du général au particulier.
* Femme saisit en mouvement : impressionnisme.
* Métaphore del’éclair : marque de l’instantanéité.

b) La beauté de la passante

* L’inconnue incarne l’idéal de la beauté, défini par :
* Harmonie des formes (2 adjectifs apposés « longue, mince »)-> silhouette élancée.
* Sa grace (la rime « majestueuse » et « fastueuse », les 2 participes présents au v.4 : régularité rythmique).
* Son élégance par le détail de l’ourlet.
*...
tracking img