L'albatros de baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (678 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I – Narration pathétique

II – Nouvel éclairage du poème

Ce poème est une image du poète à travers l’albatros. Il a pu penser à cette image lors de son voyage dans l’Océan Indien. La dated’écriture du poème n’est pas connue et cet écrit n’est pas un souvenir direct du voyage.

Ce poème s’inscrit dans la ligne romantique. Le poème est composé de quatre quatrains où les trois premiers sontopposés au dernier. Après une présentation, il y a finalement une réflexion sur le poète. Il y a la volonté de créer une surprise.

I – Narration pathétique

Le titre annonce un texte descriptifet ne laisse imaginer aucune péripétie. Le texte débute par un récit apparemment neutre et impassible. Le décor est posé avec la mer : « les hommes d’équipages ». Cette scène est répétitive avec «souvent ». il apparaît que pour rompre l’ennui, ils font cela souvent.

On a une description des albatros et du navire. Les hommes d’équipage sont montrés sans excuse pour cet acte. Au début on al’impression que « prennent » évoque la chasse alors que c’est un acte pervers et injustifié. On a ici une condamnation des êtres humains.

On l’idée d’une grandeur physique avec les oiseaux parl’emploi de « vaste » qui serait plus apte à qualifier la mer. Il y a aussi une certaine humanité avec une initiative pacifique : « compagnons de voyage ». On a l’impression qu'ils sont à l’égal de l’homme.Le troisième élément décrit est le voyage qui réunit les hommes et les oiseaux. On a une idée d’insouciance, de passivité avec le vers 4 sans coupure. La cadence est régulière avec deux brèves etune longue. En même temps, on a l’impression d’un monde clos avec le »navire » qui s’oppose à la liberté de l’albatros.

Il y a un contraste dans le deuxième quatrain. « Les planches » suggèrent unlieu d’exhibition grossière. Le mot « déposés » évoque les rois déposés. On peut penser que les grandes ailes blanches évoquent l’hermine impériale. « Ces rois de l’azur » et « ailes blanches...
tracking img