L'argent fait-il le bonheur des intelligents et le malheur des imbéciles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (254 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Argent de Emile Zola
Gobseck et Eugénie Grandet de Balzac.

La recherche du bonheur, du bien être à tout prix est un argument fréquemment utilisé enmarketing de nos jours. Il y aurait-il une relation entre argent et bonheur?
Nombreux sont les produits présents actuellement sur le marché vantant leurpouvoir d'augmenter la mémoire, les capacités cérébrales des gens pour avoir une meilleure vie. Ceux-ci, souvent très chers n'ont aucune influence sur notrecerveau. C'est pourquoi nous pouvons nous interroger, peut-on vraiment considérer qu'intelligence bonheur et argent aient un rapport comme ces produits nousle suggèreraient? Les imbécile, (venant du latin faible) auraient-ils ainsi une existence vouée au malheur?
Nous essaierons de répondre à ces questions envoyant dans un premier temps ce qu'est le bonheur, et si celui-ci pourrait-être défini par notre milieu social. Ensuite, nous expliquerons les paradoxes deces assertions pour enfin parler du cynisme et du stoïcisme.

I. Explication
1. Bonheur-chance
2. Bonheur-déterminisme social, théorie de Taine ( lieu,date, type de société)

II.Commentaire
L'argent peut faire le bonheur ou le malheur. Cela dépend du caractère de chacun, non de l'intelligence.
1.Bonheur facile, vanité de la possession, Thésaurisation=bonheur
2. Déshumanisation par l'argent. L'argent me coupe du monde affectif exemple : Midas,et son voeud'or

III
1. Intelligent avec de l'argent devient cynique.
2.Stoiïcisme
3. Renoncement si on est intelligent. L'argent ne fait pas le bonheur.
tracking img