L'autobiographie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1042 mots )
  • Téléchargement(s) : 1
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Comment raconter la vie d’un homme ? Qui est en mesure de le faire ?
La vie de tout homme est très riche, il paraît difficile d’en faire un récit complet.
Le genre biographique se consacre à décrire et analyser la vie d’une personne.
On distingue ainsi l’autobiographie et la biographie. Nous expliquerons les enjeux de chaque catégorie, puis tâcherons de discuter l’affirmation de Jean-BernardPontalis :« Il y a cent biographies possibles pour tout être humain. »

A priori, on peut dire que la vie d'un homme peut être écrite et racontée par n'importe quel autre homme. Néanmoins, tous les biographes ne disposeront pas exactement des mêmes témoignages ou des mêmes éléments sur lesquels se baser. De plus, chacun devant faire en fonction de sa propre culture ou de sa personnalité, lesobjectifs de la biographie seront probablement différents. Marguerite Yourcenar évoque ce défi dans sa préface de Mishima ou la Vision du vide.

Personne ne peut connaître entièrement un être humain.
Le mieux placé pour écrire la meilleure biographie d'une personne pourrait être cette personne elle-même : en effet, elle a un accès direct à la matière première la plus abondante et la plus proche dela vérité des faits. L'auteur et le biographié ne font plus qu'un : c'est la définition de l'autobiographie.

L'autobiographe, en se racontant, à pour objectif de permettre à d’autres une meilleure connaissance de lui-même, et de revenir sur des moments forts de sa vie afin de les faire revivre. (cf. Marcel Pagnol dans La gloire de mon Père et Le chateau de ma Mère).
Mais elle peut permettreaussi d'effectuer un bilan public de sa vie, d'en faire un témoignage (comme Charles De Gaulle dans ses Mémoires) qui lui permet de influencer l'image qu’il souhaite laisser de lui-même. Cette méthode est fréquemment utilisée, notamment par des hommes d’état pour s’assurer de ne pas être oublié par les générations futures et laisser une image positive de son action.
Cependant il y a alors le risquede ne pas être totalement fidèle à la vérité, involontairement d'une part lorsque l’autobiographe est trahi par sa mémoire, et volontairement d'autre part en orientant la présentation de sa vie pour se donner une meilleure image ou se justifier.

Le biographe quand à lui, n'est pas concerné par la question de la recherche personnelle et recherche de soi, son œuvre est entièrement dirigée versun autre que lui-même.
En revanche, il est concerné par l'image qu'il construit du sujet de sa biographie : il choisit lui-même l'angle selon lequel il veut présenter son sujet.

Il peut l’aimer ou ne pas l’aimer, souhaiter révéler ou choisir de dissimuler la part la plus sombre d’une personne ou au contraire la présenter de la manière la plus avantageuse.
Ce sont quelquefois les prochesdu ‘’biographié’’ qui rédigent sa biographie, on peut considérer cette méthode comme l’une des plus respectueuses vis a vis de la personne : en effet ses proches étant souvent auprès de lui ils peuvent vivre au plus près les événements tout en étant simplement spectateurs. Ils peuvent raconter la vie de la personne telle que eux l’ont connue, et pas seulement à partir de sa seule image publique. (cf LouisDe Funès, Ne parlez pas trop de moi les enfants ! par Olivier et Patrick De Funès)
Cependant cette méthode empêche d’une certaine façon ces auteurs d’être totalement neutres car il est étonnant qu’ils acceptent de nuire à la personne concernée, à sa mémoire ou à son entourage. Olivier Todd aborde cette question dans sa biographie de Camus, Albert Camus, une vie (texte C)

Par ailleurs, lebiographe est limité par la qualité et la fiabilité des témoignages dont il dispose, particulièrement lorsqu’il raconte la vie d’un personnage historique tel Jeanne d’Arc, Napoléon, etc.
On ne les a pas rencontrés, on ne possède que des témoignages remontant à une époque lointaine, qui sont le plus souvent invérifiables. De plus, la notion de vérité historique a évolué au cours des siècles....
tracking img