L'egypte ancienne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1025 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Une foule immense débordait autour de la place de la grande capitale égyptienne d'alors: Thèbes.
Aujourd'hui, on rendait hommage au plus grand des dieux: Amon, dit le « caché ».
Incarnation de l'invisible, Amon se présentait physiquement aux habitants de la Terre Aimée des dieux à travers le gonflement des voiles des bateaux qui naviguaient sur le Nil, mais aussi à travers toute forceinexplicable.
Les Ancêtres pensaient que dans les combats à mains nues, la divinité la plus populaire de la région aidait l'homme qui avait le cœur le plus léger; c'est pourquoi on organisait annuellement un grand tournoi pour révéler au monde le favori, l'homme au cœur pur choisi par le Ciel.
Essayant désespérément de se frayer un passage, une femme, se cachant sous une capuche, bousculaquelques personnes pour voir le combat, jusqu'à entendre les deux adversaires:
-Men-Néfert, je te préviens, je ne te ferai aucune faveur. Je veux cette victoire, même si je dois t'arracher les yeux!
-Tu ne vas tout de même pas croire que je vais abandonner, Seth-Nakht?
-Très bien, tu l'auras voulu, tête de mule...
Les deux adolescents venaient tout juste de terminer leurs longuesétudes de scribe au Kep2, cette célèbre académie où étaient formées les futures élites du pays.
Tous les deux avaient été sélectionnés dès leur plus jeune âge pour leurs capacités intellectuelles et physiques qui dépassaient de loin celles de leurs camarades, mais surtout parce que tous deux étaient pris en charge par le grand sage Nefertoum, scribe particulier et ami du roi.
Pour fêter lafin de leur scolarité, ils avaient décidé de participer au concours de lutte annuelle qui opposait les hommes les plus valeureux d'Égypte.
Après de nombreux combats, plutôt brefs, tous deux arrivèrent en finale.
Le vainqueur gagnait le respect durant une année et était considéré comme l'homme le plus fort de Thèbes. Beaucoup d'adolescents rêvaient de recevoir cet honneur, car celaimpressionnait énormément les jeunes filles...
Malgré leur différence de corpulence, ils étaient de force égale; l'un utilisait sa puissance physique proche du surnaturel et l'autre son intelligence aiguisée.
-Je vais exploser ta petite tête... murmura Seth-Nakht.
-Et moi je vais te faire mordre la poussière. Tu n'as aucune chance de me battre!
-Le temps des phrases inutiles est révolu.Place au combat maintenant, cher adversaire!
Bien qu'âgés de seize ans, les deux adolescents avaient une stature d’adultes.
Men-Néfert était moins puissant que Seth-Nakht, mais beaucoup plus malin. Enfants, ils s'étaient affrontés maintes fois et ils recherchaient sans cesse à mesurer leurs capacités, à montrer que l'un était toujours plus fort que l'autre.
Maintenant, ils devaients'affronter devant une centaine de personnes sur la place du peuple, juste en face du palais royal du vieux monarque Ahmès, pour prouver leur vaillance aux habitants de Thèbes.
Seth-Nakht regarda son ami, droit dans les yeux, avec une lueur de haine. Qui aurait cru que ces deux adolescents étaient les meilleurs amis du monde?
Le colosse connaissait les points faibles de son complice: unedouloureuse cicatrice sur le cuisse droite le faisait souffrir au moindre contact.
Seth-Nakht décida donc de commencer le combat par un violent coup de poing qu'il porta à la cuisse handicapée de son adversaire.
Malheureusement pour le géant, Men-Néfert était rapide comme un félin; il esquiva le coup puis attrapa l'avant-bras de son ami pour le lui retourner derrière le dos afin del'immobiliser.
Pour augmenter la douleur et l'efficacité du mouvement, il poussa le membre vers le haut.
-Lâche-moi, imbécile, tu vas me casser le bras! hurla Seth-Nakht.
-Renonce à la victoire...
-Jamais!
Le colosse respira profondément puis contracta son biceps de toutes ses forces.
Son adversaire avait de plus en plus de mal à tenir le bras de son ami, puis finit par lâcher...
tracking img